Carburants : une baisse des prix à la pompe durant les vacances de fin d’année ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Depuis peu de temps, les Français ont remarqué une diminution des prix du carburant. Est-ce une baisse définitive ?

Carburants : une chute des prix durant la période de fin d’année ?

Si les estimations pour cette fin d’année prévoient que le prix du pétrole va connaître une hausse, ce n’est pas du tout ce qui se produit en ce moment. En effet, on peut voir que le prix des carburants à la pompe est en train de diminuer. Depuis un an, on assiste à une baisse significative des prix de l’essence.

Le prix du gazole connaît également une baisse et cela est dû notamment aux négociations réalisées dernièrement. D’après Anne-Sophie Alsif, associée et cheffe économiste de BDO France : « C’est acheté trois à quatre mois avant la mise en vente. Le prix était particulièrement bas parce qu’on est dans un contexte de fort ralentissement de la croissance mondiale, notamment chinoise ».

De plus, la demande de pétrole a diminué. Et cela a emmené à une réduction de son prix sur les marchés de l’énergie et des carburants.

La baisse va-t-elle durer ?

Actuellement, il y a un ralentissement de la croissance mondiale. Ce qui peut conduire à une baisse durable du prix du baril. Cette baisse peut ainsi durer au moins jusqu’à l’année prochaine.

Cependant, certains experts ne sont pas d’accord avec ce constat. Par exemple, Goldman Sachs croit que le cours du Brent va se trouver entre 80 dollars et 100 dollars le baril en 2024. Quant à UBS, il affirme que le tarif du Brent pourrait arriver à 87 dollars le baril.

En France, les coûts des carburants à la pompe ne peuvent pas dépasser 1,99 euro. Il faut ainsi respecter cette limite exigée par l’Etat.

D’ailleurs, en septembre dernier, TotalEnergies a apporté une explication à propos de ce dispositif qui concerne tous les carburants, essence et diesel. Il sera préservé jusqu’à la fin de l’année. Et c’est une bonne nouvelle pour les Français qui comptent se déplacer en voiture durant cette période de fin d’année.

Toutefois, cette mesure appliquée depuis mars dernier ne touche pas le sans-plomb 98 et le diesel Excellium. Ce qui signifie que leurs prix peuvent aller au-delà de 1,99 euro pour ces carburants.

Pour faire face à cette hausse, l’Etat a pensé à différentes mesures pour aider la population. A part les aides financières, il y a par exemple le site internet qui liste les carburants vendus au prix le plus bas.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.