Aides sociales : Hausse des APL, une nouvelle qui ravira 6 millions de foyers

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

L'Aide Personnalisée au Logement a été revalorisée par la CAF. Cette mesure était nécessaire compte tenu de la crise énergétique, qui dure depuis plusieurs mois déjà.

Avec l’inflation, les Français souhaitent une augmentation au niveau des aides sociales. Bonne nouvelle ! La CAF a revalorisé L’APL ou Aide Personnalisée au Logement. D’ailleurs, six millions de ménages en bénéficient actuellement.

Aides sociales : Revalorisation des APL

Chaque aide sociale est désormais indispensable pour les ménages les plus modestes. Pour cause, ces derniers mois, l’inflation a durement touché la France. Malencontreusement, il n’y a pas que le carburant qui a augmenté de manière significative. Les prix des denrées alimentaires et de l’énergie sont également en constante augmentation. Par conséquent, les ménages les plus précaires se tournent vers les aides publiques.

Alors, on a pris des nouvelles mesures pour affronter la situation d’urgence. En effet, certains ménages avaient déjà du mal à joindre les deux bouts avant le début de la guerre en Ukraine, et sont aujourd’hui confrontés à des difficultés encore plus grandes.

Ce jour, selon les statistiques, l’inflation semble s’être stabilisée à 6,2 %. En tout cas, la merveilleuse nouvelle, c’est que la CAF a revalorisé l’APL. Cependant, veuillez noter que ce changement concerne aussi les conditions d’éligibilité. Cela dit, pour pouvoir bénéficier de cette aide, une personne ne doit pas dépasser certaines limites de revenus.

Maintien du bouclier loyer jusqu’au mois de juin

À l’été 2022, l’APL avait déjà été porté à 3,5 %. Dans le même temps, on a introduit le bouclier locatif pour aider les ménages les plus précaires. Cette mesure fixe un plafond de 3,5 % à l’indice d’augmentation des loyers. De cette façon, l’État empêchait ces augmentations de suivre le rythme de l’inflation.

On maintiendra le bouclier locatif jusqu’en juin 2023. Toutefois, le calcul de la réévaluation de l’APL aura lieu au début de l’année. L’étude prend ensuite en compte l’année qui vient de s’achever, ou plus précisément l’inflation observée entre février 2022 et janvier 2023.

Revalorisation des plafonds d’éligibilité

C’est une bonne nouvelle pour les ménages à faibles revenus qui dépassaient légèrement la limite pour bénéficier de diverses prestations sociales. Cette mesure était nécessaire compte tenu de la crise énergétique, qui dure depuis plusieurs mois déjà.

Actuellement, le droit maximal à l’APL est de 4 949 euros pour une personne seule. Avant, il était de 4 575 euros. Il a donc été ramené à 374 euros, soit une augmentation de 8 %. Néanmoins, notez que certains changements ont été apportés au mode de calcul de l’APL. Il sera mis à jour trimestriellement pour refléter la situation du bénéficiaire.

N’oublions pas que l’APL est attribuée aux locataires et sous-locataires de moins de 30 ans. Il n’y a pas de limite d’âge, mais pour les mineurs, les parents doivent signer le contrat de location. Aussi, il faut savoir qu’on calcule cette aide financière en fonction des revenus.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.