Cette famille commande les plats les plus chers du restaurant : la carte ne fonctionne pas et la mère n’a jamais payé la facture

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Ce vendredi 19 avril 2024, au Pays de Galles, une famille de huit personnes entre dans un restaurant italien et chacun passe la commande.

Ils ont choisi les plats les plus chers de la carte. Mais au moment de passer à la caisse, tout le monde a pris la fuite.

Cette famille de huit personnes a choisi le restaurant Bella Ciao près de Swansea, au Pays de Galles pour un repas festif.

Le vendredi 19 avril 2024, les membres de la famille ont commandé une quinzaine de boissons non alcoolisées, un steak hyper cher et un assortiment de desserts. Au total, l’addition s’est élevée à 329 livres sterling (soit environ 382 euros), indique The Mirror.

Un problème de carte bancaire

Au moment de payer l’addition, la mère de famille affirme qu’elle a des problèmes avec sa carte de crédit. Elle a essayé de payer deux fois avant d’arrêter.

Elle a par la suite dit au personnel qu’elle va chercher son autre carte bancaire pendant que son fils va attendre à l’intérieur.

Mais elle n’est jamais revenue faire le paiement avec son fils toujours en gage. Puis, il a pris la fuite après un appel téléphonique.

Le gérant, Tyron Reese, a communiqué qu’il a eu un mauvais soupçon envers cette famille à plusieurs reprises. En effet, elle ne terminait pas les plats et elle renvoyait même des assiettes complètes.

Il a déclaré que : « Ils commandaient les choses les plus chères du menu, comme les steaks T-bone et autres ».

La famille a laissé un numéro invalide

D’après The Mirror, le restaurant s’est beaucoup inquiété lorsqu’ils ont appris qu’il n’y avait aucun autre moyen de contacter la famille. En cause, elle a laissé un faux numéro.

Le gérant a donc fait appel à la police et a diffusé des photos de ces escrocs sur le réseau social X. Il a confirmé que : « Je ne comprends pas comment ils peuvent s’en tirer« .

Sa publication a fait le tour du web et beaucoup de locaux ont fait la réservation pour y manger le lendemain. Le gérant annonce « Un signe de solidarité ».

Puis, il a ajouté que : « Non pas pour l’argent mais pour la façon dont les gens réagissaient positivement à une situation aussi négative ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.