RLS : Une aide au logement revalorisée depuis ce mois d’octobre

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Bonne nouvelle pour les bénéficiaires de la Réduction de Loyer de Solidarité (RLS) ! Cette aide a récemment connu une revalorisation importante !

En France, de nombreuses personnes ont du mal à couvrir le coût de leur logement. Alors, pour aider les foyers précaires, le gouvernement a instauré la Réduction de Loyer de Solidarité (RLS) en 2018. En réalité, cette aide financière mensuelle est conçue pour réduire le fardeau des loyers. D’ailleurs, sachez qu’elle est cumulable avec l’Aide Personnalisée au Logement (APL).

Les conditions d’éligibilité pour la Réduction de Loyer de Solidarité

Pour bénéficier de la RLS, il y a deux conditions principales que les locataires doivent remplir. Tout d’abord, ils doivent habiter dans un logement social, tel qu’un HLM. Ou encore, vivre dans un logement géré par une société d’économie mixte (SEM) conventionné à l’APL.

Deuxièmement, les revenus du ménage ne doivent pas dépasser un certain plafond de ressources. Toutefois, ces plafonds varient selon le nombre de personnes occupant le foyer et la zone géographique du logement.

RLS : les plafonds de ressources

En 2022, pour une personne seule vivant en zone 1, le plafond était de 1 342 euros. Alors qu’il était de 1 254 euros en zone 2 et de 1 215 euros en zone 3. En revanche, un couple sans personne à charge ne devait pas dépasser 1 618 euros en zone 1. Cela s’élevait à 1 529 euros en zone 2 et 1 480 euros en zone 3.

Qu’en était-il d’un ménage comprenant une personne seule ou un couple avec un individu à charge ? Eh bien, les plafonds étaient de 2 059 euros en zone 1 et 1 951 euros en zone 2. Enfin, ils étaient de 1 891 euros en zone 3.

Revalorisation de la RLS

Une excellente nouvelle vient de ravir les bénéficiaires de la RLS. En effet, cette aide a récemment été revalorisée à hauteur de 3,5 %. Désormais, une personne seule ou un couple avec une personne à charge peut bénéficier jusqu’à 74,43 euros d’aide mensuelle. C’est le montant pour ceux qui vivent dans un logement social en zone 1. En zone 2 et en zone 3, les montants sont respectivement de 65 euros et 60,80 euros.

En clair, une personne seule percevra 54,51 euros en zone 1, 48,22 euros en zone 2 et 45,08 euros en zone 3. Actuellement, un couple sans personne à charge touche 66,05 euros par mois en zone 1, 58,71 euros en zone 2 et 54,51 euros en zone 3. Si le foyer comprend une personne à charge, un complément s’ajoute. Cela varie de 10,48 euros en zone 1, 9,44 euros en zone 2 et 8,39 euros en zone 3.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.