Prime de partage de la valeur : quid des Français concernés ?

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

A qui s'adresse la Prime de Partage de valeur, cette aide qui peut aller jusqu'à 6000 euros ?

Prime de partage de la valeur : quid des Français concernés ? Les écrans de Paris vous en dit plus dans ses prochaines lignes.

Anciennement appelée Prime Macron, cette prime défiscalisée versée par l’employeur a d’ores et déjà été versée à plus de 700 000 salariés comme indiqué par le ministre de l’Economie sur France 2. Le montant moyen de la Prime dépassait les 710 euros. Elle a été rebaptisé Prime de partage de la valeur dans le cadre de la loi pouvoir d’achat à l’été dernier : quid des Français concernés par cette prime ?

730 000 salariés ont bénéficié de la « prime de partage de la valeur ». 

« Ce que je constate, c’est qu’elle marche, donc on a toujours intérêt à pérenniser ce qui marche, Soulignait Bruno Le Maire avant d’ajouter leur souhait de « pérenniser tout ce qui complète le revenu des salariés ».

En somme, résume-t-il « tout ce qui permet, tout simplement de tenir notre ligne fondamentale : le travail pour tous et le travail qui paye. »

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat dite prime Macron, est désormais rebaptisée « prime de partage de la valeur« . Elle permet de bénéficier d’une prime pouvant atteindre jusqu’à 6 000€, si votre employeur a signé un accord d’intéressement – 3 000€ maximum dans le cas contraire.

Cette Prime n’est ni soumise à l’impôt sur le revenu, ni aux cotisations sociales, à condition que votre salaire soit inférieure à trois Smic mensuels.

« Son montant peut différer selon les bénéficiaires en fonction de la rémunération, du niveau de classification, de l’ancienneté dans l’entreprise, de la durée de présence effective durant l’année écoulée ou de la durée de travail prévue au contrat de travail« , est-il expliqué dans le texte de loi publié au Journal officiel.

« Elle ne peut se substituer à aucun des éléments de rémunération (…) qui sont versés par l’employeur ou qui deviennent obligatoires en application de règles légales, contractuelles ou d’usage », peut-on lire.

« Elle ne peut non plus se substituer à des augmentations de rémunération ni à des primes prévues par un accord salarial, par le contrat de travail ou par les usages en vigueur dans l’entreprise ».

PPV : Pour qui ?

Qui sont concernés par ce dispositif de prime de partage de la valeur ? Sont concernés :

  • les salariés, et les intérimaires mis à disposition
  • les agents de certains établissements publics
  • les travailleurs handicapés relevant des établissements et services d’aide par le travail (ESAT)

 

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.