Voyager avec son animal de compagnie : connaissez-vous les règles en vigueur ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Bon nombre d’automobilistes se déplacent en voiture avec leur animal domestique. Toutefois, ils ne connaissent pas la loi et ils peuvent risquer une grosse amende !

Beaucoup de Français ont l’habitude d’emmener leur chien en voiture pour les accompagner. A mettre souvent sur la banquette arrière, les animaux de compagnie accompagnent la famille durant les vacances et les longs déplacements.

Cependant, on peut désormais assister à une autre routine plus récente qui est de transporter les animaux même sur des trajets plus courts comme aller au parc ou faire le shopping.

Mais ces propriétaires ignorent complètement qu’ils peuvent risquer une amende à chaque fois qu’ils font monter leur compagnon dans leur voiture.

Si vous ne respectez pas la loi en vigueur, vous risquez de payer une lourde amende

Quand un chien monte dans une voiture, on le considère comme un humain car il occupe une place. Or, d’après le Code de la route dans son article R422-1, chaque occupant d’un véhicule doit porter une ceinture de sécurité homologuée.

En voyageant avec un animal de compagnie, il existe différentes façons de l’installer dans la voiture. Il est possible de lui faire enfiler un harnais et l’attacher à la ceinture de sécurité. Vous pouvez aussi le mettre dans une caisse de transport adaptée à sa taille pour qu’il puisse être à l’aise dedans.

On peut aussi retirer la plage arrière et l’installer dans le coffre avec une grille ou un filet. Cela lui permet d’être en contact visuel avec les autres passagers de la voiture.

Toutefois, on peut apercevoir sur la route des chiens très libres sur la banquette arrière ou sur la place du passager à l’avant. Et beaucoup d’automobilistes ne connaissent pas les règles de sécurité à respecter.

S’il y a un coup de frein brusque, l’animal va se projeter vers le pare-brise et il peut y avoir des conséquences fatales. Il faut également prendre compte du comportement d’une bête.

Même s’il est domestique, votre fidèle compagnon peut devenir dangereux s’il essaie par exemple de rejoindre le conducteur au volant.

Si vous voyagez avec un chien non attaché même s’il est tout à fait calme, vous pouvez risquer une contravention de 2ème classe. Cette amende d’un montant de 35 euros peut augmenter jusqu’à 75 euros si vous tardez à la payer.

Quand vous transportez votre toutou avec vous lors de longs voyages, n’oubliez pas de vous arrêter plusieurs fois pour qu’il puisse faire ses besoins et se dégourdir les pattes. Il faut aussi lui faire boire surtout s’il fait très chaud.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.