Vous rêvez de vivre dans un hôtel de luxe japonais sans rien payer ? Oui, c’est possible !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Dans le pays du soleil levant, une start-up cherche des volontaires pour vivre dans un hôtel de luxe. Mais à condition de faire quelques heures de travail.

Vous pensez que vous n’aurez jamais les moyens de payer un hôtel de luxe au Japon ? Détrompez-vous. En effet, le gouvernement japonais est actuellement en situation de chute démographique.

Et pour cause, les naissances se trouvent en berne depuis des décennies. Comme la population devient de plus en plus vieille, la main-d’œuvre est en pénurie totale dans des métiers de service, comme l’hôtellerie ou la restauration.

Un manque qui pousse les start-up nippones à chercher diverses solutions pour attirer un personnel motivé. D’ailleurs, cela peut intéresser les Français qui souhaitent aller au Japon alors qu’ils n’ont pas les moyens financiers pour faire le voyage.

En effet, une entreprise japonaise a déniché un moyen parfait qui peut privilégier plus d’un travailleur.

Travaillez quelques heures et gagnez des hébergements dans des hôtels de luxe

La start-up nippone Otetsutabi a mis en place un concept qui ressemble à deux gouttes d’eau à celui du Wwoofing qui héberge les travailleurs dans une exploitation agricole, en échange de petits travaux.

C’est une idée assez simple : il faut travailler quelques jours dans un cadre sublime comme à la plage, à la montagne ou en pleine nature. Puis, on peut profiter par la suite d’un hébergement haut de gamme entièrement gratuit.

L’entreprise japonaise Otetsutabi va mettre en relation les travailleurs qui désirent s’aventurer avec des hôtels, des restaurants ou des stations de ski qui ont besoin de personnel dans leurs équipes.

Ces établissements proposent diverses tâches à faire : le ménage dans un hôtel 5 étoiles, l’entretien dans les endroits publics ou la vente dans les stations de ski.

Pour quelques heures de travail, vous êtes payé au salaire horaire minimum suivant la région où vous travaillez. Par exemple, à Tokyo, la rémunération à l’heure est de 1 200 yens ou 7,50 euros avec logement et repas inclus. Souvent, ces régions sont encore peu connues et se trouvent à l’abri du tourisme de masse.

Ce concept de l’entreprise Otetsutabi n’est pas tout récent. En comparaison en 2021, la demande a explosé pour cette année 2024. Si vous souhaitez également s’évader dans le pays nippon sans vous ruiner, laissez-vous tenter par cette expérience inédite !

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.