Vivre sa retraite à l’étranger n’est plus possible d’ici peu ? Voici la décision du gouvernement !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Les Français ne peuvent plus profiter de leur retraite à l’étranger ? Les jours de cette forme de retraite paisible sont comptés. Décryptage.

C’est un coup de tonnerre pour les futurs retraités français qui souhaitent vivre à l’étranger. En effet, l’Etat se livre un véritable bras de fer contre la fraude sociale.

Voilà pourquoi, il a mis en place diverses mesures depuis l’année dernière.

L’Etat renforce les contrôles des seniors à l’étranger

Le Premier ministre Gabriel Attal vient d’annoncer : « Nous avons doublé les contrôles de retraités résidant à l’étranger et nous avons détecté rien qu’en Algérie 750 dossiers frauduleux, l’année dernière ».

En mai 2023, ce dernier a envisagé un programme de lutte avec le ministre délégué chargé des Comptes publics. Il s’agit d’un plan qui pour objectif de doubler les redressements d’ici à 2027.

Le communiqué du gouvernement confirmait : « Ce programme permettra d’assurer qu’aucune pension de retraite ne continue d’être versée après le décès de son titulaire, hors réversion à bon droit ». Ce qui veut dire que l’administration fiscale va renforcer ses contrôles.

D’après les statistiques révélées par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), elle procède au versement d’un million de pensions à des retraités à l’étranger. Or, il faut savoir que les fraudes existent comme les personnes décédées qui continuent d’empocher une pension.

Concrètement, ce sont leurs proches qui touchent cette somme. « En matière d’allocations sociales, l’objectif est fixé à 3 milliards d’euros de préjudice détectés et évité par les CAF et les caisses de retraite sur le quinquennat. La lutte contre la fraude à la résidence représentera un gain de 100 millions d’euros pour les CAF ».

Pour traquer les cas suspects, la France peut ainsi collaborer avec les autorités étrangères.

Est-il toujours possible de recevoir sa retraite à l’étranger ?

En 2022, Bercy a réuni la somme record de 14,6 milliards d’euros au titre de la fraude fiscale.

Il y a eu une convocation de 1 000 seniors de plus de 98 ans, mais 30 % d’entre eux n’ont pas répondu à l’appel. Ce qui a conduit à la suspension de leur pension de retraite.

Actuellement, le gouvernement se concentre sur les plus de 85 ans. Pour ce faire, ces retraités doivent informer leur caisse pour connaître les modalités.

Pour la pension classique, il n’y a pas de condition de résidence. Mais il faut des justificatifs tels qu’un certificat de vie ou d’existence, les coordonnées bancaires à l’étranger ou encore un certificat de résidence.

Vous devez aussi indiquer des informations sur la couverture maladie appliquée dans votre pays d’accueil.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.