Une pleureuse professionnelle gagne 26 000 euros à chaque fois qu’elle pleure

Mis en ligne le
par Marc

Cette femme est rémunérée par les proches de chaque défunt pour ses services de pleureuse professionnelle. Rappelons que les pleureuses professionnelles sont engagées pour simuler la tristesse.

Une pleureuse professionnelle utilise ses larmes pour se faire rémunérer. Cette femme a d’ailleurs découvert cette activité très inhabituelle pour subvenir à ses besoins. Malgré le caractère étrange de cette activité, elle a réussi à en faire son métier et à gagner des sommes considérables. Dans cet article, nous explorerons cette histoire surprenante et les motivations de cette femme.

Une professionnelle des pleurs

Depuis près de 20 ans, cette femme se rend en Chine pour assister à des funérailles. Pourtant, il s’agit des personnes qu’elle ne connaît pas. Sa tâche consiste à pleurer de manière théâtrale et expressive lors de ces cérémonies.

Bien que cela puisse sembler étrange, cette pratique existe depuis longtemps dans de nombreuses cultures. En vérité, les pleureuses professionnelles sont engagées pour simuler la tristesse et l’affliction. Ainsi, cela offre un soutien émotionnel aux proches du défunt.

Pleureuse professionnelle : des revenus remarquables

Ce qui rend cette histoire encore plus étonnante, c’est que cette femme parvient à vivre confortablement. Ce, grâce à cette activité peu conventionnelle. Effectivement, elle est rémunérée par les proches du défunt pour ses services de pleureuse professionnelle.

En moyenne, elle gagne environ 40 € pour une demi-heure de pleurs. Cependant, lors de certains enterrements, elle peut toucher jusqu’à 200 000 yuans, soit approximativement 26 000 €. Ces revenus substantiels lui ont permis d’acheter une maison et de financer les études universitaires de son fils.

Une comédienne au service du deuil

En y réfléchissant davantage, cette femme exerce un métier qui n’est pas si choquant. En réalité, elle est une comédienne qui joue un rôle dans des situations réelles. Sa différence réside dans le fait qu’elle intervient lors de funérailles. D’ailleurs, elle doit le faire avec dignité et respect envers le défunt inconnu pour lequel elle pleure. Elle offre ainsi un soutien émotionnel aux familles endeuillées et les aide à exprimer leur chagrin de manière plus libératrice.

À propos de l’auteur,
Marc

Je suis un journaliste qui recueille, analyse et diffuse des informations à un large public. J'essaie de couvrir des sujets variés, allant de l'actualité politique à l'actualité sportive, en passant par les sujets sociaux et culturels.