Un mandataire judiciaire mis en garde à vue après avoir détourné 900.000 euros !

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Un agent judiciaire qui exerce son métier en Seine-et-Marne a été arrêté et détenu provisoirement. On l'accuse d'avoir détourné plus de 900 000 euros.

Jeudi dernier, un mandataire responsable de la gestion du patrimoine de personnes majeures sous tutelle ou sous curatelle a été placé en garde-à-vue. Pour raison, il semblerait qu’il a détourné 900 000 euros.

Un mandataire accusé d’abus de confiance

Le Parisien rapporte que le 19 janvier, un juge des libertés et de la détention du tribunal de Meaux a placé un mandataire judiciaire à la protection des majeurs. Sachez que ce dernier exerce son métier en Seine-et-Marne. En effet, on l’a accusé d’abus de confiance. Toutefois, à l’audience, le parquet avait demandé qu’il soit simplement placé sous surveillance judiciaire.

En outre, cette affaire est liée à l’éventualité d’une expropriation d’une vingtaine de personnes, placées sous tutelle ou sous curatelle. Précisément, cet homme est responsable de leurs comptes en banque et de leur patrimoine. À noter que ces personnes sont toutes majeures et considérées comme vulnérables, représentées par un tiers dans leur vie quotidienne.

Un agent inculpé d’escroquerie de 900 000 euros

La section économique et financière de la police judiciaire de Meaux a lancé une enquête sur l’homme en question. Par la suite, ces investigations ont conduit à son arrestation et à sa détention provisoire. En effet, on l’accuse d’avoir « détourné » plus de 900 000 euros.

En 2018, il avait déjà reçu une ordonnance du tribunal pour des faits liés à sa mission. Actuellement, les enquêteurs doivent estimer l’ampleur du préjudice et chercher d’autres victimes potentielles. Rappelons qu’en avril 2022, une affaire de ce genre a éclaté quand la police judiciaire de Cergy (Val-d’Oise) avait arrêté un mandataire judiciaire. Effectivement, celui-ci aurait acheté un bateau et des chevaux grâce aux économies de ceux qui possédaient le patrimoine qu’il gérait. Ainsi, il aurait escroqué 140 personnes avec sa ruse et le préjudice se serait élevé à environ 780 000 €.

Néanmoins, cette affaire est encore en cours et nous ne manquerons pas de vous informer de la suite des enquêtes.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.