Un automobiliste flashé à 388 km/h sur l’autoroute : la police garde le silence

Mis en ligne le
par Valérie

Lors d'une opération de contrôle sur une autoroute en Flandre, les policiers ont été stupéfaits par la vitesse d'une voiture. Mais, ils ont préféré garder le silence. Voici les raisons !

Un conducteur a établi un record incroyable en Belgique en roulant à 388 km/h sur une autoroute. Ce qui est bien au-dessus de la limite de vitesse de 120 km/h. Les autorités policières refusent de divulguer le lieu précis de cet excès de vitesse. Ce, afin d’éviter d’encourager d’autres chauffards en quête de sensations fortes.

Une vitesse hors normes de 388 km/h captée par le radar

Lors d’une opération de contrôle sur une autoroute en Flandre, les policiers ont été stupéfaits par la vitesse d’une voiture. Celle-ci ressemblait à une véritable « fusée ». En réalité, le radar a enregistré une vitesse corrigée de 388 km/h. Cependant, il est probable que le véhicule ait atteint près de 410 km/h. Cela, compte tenu de la marge d’erreur légale de 6 % en Belgique.

Le silence de la police et l’identité du véhicule

Les médias belges ont révélé cet excès de vitesse record, qui s’est produit en 2022. Cependant, les autorités policières ont choisi de garder le silence sur les détails de l’affaire. Elles ont expliqué que divulguer le lieu exact pourrait encourager d’autres conducteurs à tenter de battre ce record dangereux. De plus, il n’y avait aucune information sur le type de véhicule utilisé. Néanmoins, il est très probable qu’il s’agisse d’une Bugatti Chiron.

Conséquences légales pour le chauffard

Malgré l’amende relativement faible de 4000 euros, le conducteur risque une suspension de permis de conduire de cinq ans. Cela pourrait même aboutir à une peine de prison. Toutefois, il est probable que le propriétaire d’une voiture valant plusieurs millions d’euros puisse se permettre d’engager un avocat compétent. Celui-ci pourrait soulever une faiblesse dans le dossier. En effet, en Belgique, les radars ne sont homologués que jusqu’à une vitesse de 300 km/h.

En résumé, un conducteur a été flashé à une vitesse hallucinante de 388 km/h sur une autoroute en Belgique. Les autorités policières choisissent de ne pas révéler le lieu précis. Ce, dans le but de dissuader d’autres conducteurs de tenter de battre ce record dangereux. En outre, le chauffard risque de lourdes conséquences légales. Toutefois, son avocat pourrait soulever des questions concernant la validité du radar utilisé.

À propos de l’auteur,
Valérie

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.