Un abattement fiscal pour les retraités de 65 ans et plus et les invalides

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Vous pourriez avoir droit à un abattement sur votre revenu imposable sous certaines conditions. Les voici !

publicité

Cette année, les retraités âgés de 65 ans et plus ainsi que les personnes invalides vont profiter d’un abattement fiscal de 5,4%. Voyons tout cela en détails !

Abattement fiscal revalorisé à 5,4%

Vous pourriez avoir droit à un abattement sur votre revenu imposable. Bref, si vous êtes âgé de plus de 65 ans ou êtes invalide et que votre revenu net total le permet. Au fait, le gouvernement vise à réduire, voire faire disparaître vos impôts en 2023 ! Ce dernier a revalorisé l’abattement fiscal cette année à 5,4 %. De sorte que certains contribuables précédemment exclus pourraient y avoir droit. Il n’est pas nécessaire de demander cette prestation, car elle est automatiquement déduite de vos revenus.

publicité

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Pour profiter de cet abattement fiscal, vous devez d’abord avoir plus de 65 ans au 31 décembre 2022. Que vous soyez contribuable ou soumis à imposition commune. Ensuite, vous devez détenir la carte mobilité inclusion portant la mention « invalidité » avec une incapacité de 80% minimum. Ou encore, posséder une pension militaire d’invalidité pour une incapacité de 40% minimum. Ou bien, titulaire d’une pension d’invalidité pour accident de travail d’au moins 40%. À noter que le contribuable lui-même ou chacun des membres du couple (pour les soumis à imposition commune) doit remplir ces conditions.

En effet, le bulletin officiel des finances publiques explique que « les invalides peuvent bénéficier de l’abattement. Ce, pour l’imposition des revenus de l’année au cours de laquelle ils ont demandé la carte mobilité inclusion (CMI) mention ‘invalidité’. Si l’examen de la déclaration des revenus de l’année suivante fait apparaître que la demande de carte n’a pas été agréée, il y a lieu de régulariser l’imposition primitive ».

publicité

Combien faut-il gagner pour y avoir droit ?

Si votre revenu net global ne dépasse pas 16 410 euros, l’abattement sera à 2 620 euros. Cela bien-sûr, si le contribuable ou un seul des membres du couple soumis à imposition commune est âgé de plus de 65 ans ou est invalide. Il s’élève à 5 240 euros, si les deux membres du couple remplissent les conditions d’âge ou d’invalidité. En revanche, si votre revenu net global se situe entre 16 410 et 26 400 euros, l’abattement s’élève à 1 310 euros. Il est à 2 620 euros si les deux membres du couple soumis à imposition commune remplissent les conditions d’âge ou d’invalidité. Enfin, si votre revenu net global est supérieur à 26 400 euros, aucun abattement n’est accordé.

Si l’un des conjoints soumis à imposition commune décède en cours d’année, le conjoint survivant peut profiter de l’abattement fiscal à son nom. Ce, à partir de la date du décès jusqu’au 31 décembre. Enfin, s’il remplit les conditions, bien sûr.

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.