Trottinettes électriques : cette nouvelle mesure va réguler davantage leur usage en ville !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Face à des statistiques inquiétantes et à la flambée de leur usage en ville, l’Etat a décidé d’encadrer les trottinettes électriques.

Le ministère chargé des transports a pris la décision de mieux réguler l’usage des trottinettes électriques en mettant en place l’Observatoire de la micromobilité.

Il s’agit d’un nouvel organisme qui vise à structurer l’utilisation de ces dispositifs de circulation urbains tout en assurant une bonne compréhension de son usage dans la vie de tous les jours.

Ces dernières années, les trottinettes électriques sont devenues un moyen de transport courant dans plusieurs villes françaises. Toutefois, cette progression rapide suscite des questionnements à traiter avec détermination et efficacité.

Trottinettes électriques : des véhicules urbains en plein essor

Près de 59 villes françaises disposent actuellement d’un service de trottinettes en libre-service. Cela équivaut à 22 500 trottinettes en circulation pour plus d’un million de trajets par mois. En plus, on peut également remarquer l’explosion de la possession personnelle de ces dispositifs.

Cependant, cette popularité grandissante cache des risques non-négligeables. Les chiffres de 2023 restent alarmants avec près de 643 utilisateurs d’EDPM ou Engins de Déplacement Personnel Motorisés blessés et 42 décédés.

Face à ces statistiques préoccupantes, le ministère chargé des transports a pris des mesures sévères pour encadrer cette forme de mobilité. Le but est de la rendre plus sûre et plus garante.

Nouvelle mesure : la création de l’Observatoire de la micromobilité

C’est un organisme qui va rassembler les données existantes et les publications scientifiques sur l’usage des trottinettes électriques. Il va aussi renforcer l’impact environnemental de cet engin.

L’Observatoire va agir de manière collaborative car elle réunit plusieurs opérateurs de micromobilité et divers représentants des collectivités locales.

En mars 2023, cet organisme s’est inséré dans le cadre du plan national de régulation. Il s’agit d’un plan qui consiste à mieux réguler l’usage des trottinettes électriques à travers l’application des mesures drastiques.

Par exemple, il faut être âgé de plus de 14 ans pour pouvoir conduire ce type d’engin. En cas de non-respect de ces règles, les usagers vont avoir des sanctions.

Depuis 2023, le gouvernement a lancé quatre campagnes nationales de sensibilisation pour informer le grand public des règles en vigueur concernant les vélos et les EDPM. Elles ont été axées sur la prévention des comportements dangereux et la responsabilité des usagers.

L’Observatoire est en collaboration avec la direction générale des infrastructures et des mobilités (DGITM), l’agence de la transition écologique (Ademe), l’observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), et le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema).

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.