Taxe foncière en hausse : voici les départements concernés

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La taxe foncière a connu une certaine stabilité durant plusieurs années. Elle se calcule sur la base du taux d’imposition décidé par les collectivités territoriales comme les villes et selon une valeur locative cadastrale estimée par le fisc pour l’État.

Mais une augmentation brusque a marqué les années 2022 et 2023. La DGFiP vient de révéler le montant de cette taxe.

Entre 2022 et 2023, on a observé une augmentation de 10,8 % de la taxe foncière sur les propriétés bâties. D’après la révélation de la direction générale des finances publiques, les appartements se trouvent en tête de liste avec une hausse de près de 12,5 %.

Il y a également la TFPB sur les maisons a augmenté de 9,6% sur un an. Pour les autres locaux d’habitation et autres dépendances, la progression est à hauteur de 10,9 %.

Selon ce même rapport, les statistiques de la DGFiP montrent que la taxe foncière sur les maisons dépasse le seuil de 1 000 euros. Elle est estimée à 1 019 euros alors que celle des appartements s’élève à 811 euros.

Quelles sont les régions les plus touchées par cette hausse ?

Les chiffres de la direction générale des finances publiques annoncent que « la taxe foncière par mètre carré est en hausse dans la quasi-totalité des collectivités locales ». Mais cette augmentation est plus lourde dans certaines métropoles.

La hausse de la TFPB affecte principalement l’Île-de-France et la Martinique, le Val-d’Oise, l’Essonne, les Yvelines et le Val-de-Marne, dans la banlieue parisienne. Les montants de la taxe foncière vont au-delà de 1 200 euros par habitation dans ces départements.

Cependant, si on se réfère à un calcul basé sur la surface du logement, ce sont les départements de l’est de France qui bénéficient des hausses les plus basses.

On peut citer entre autres les départements de l’Indre, la Vendée, la Creuse et la Haute-Saône.

Une exonération de la taxe foncière est-elle possible ?

Pour remédier au problème actuel du logement, le gouvernement appuie les personnes qui veulent acheter du logement neuf. Beaucoup de communes aident ainsi ces acheteurs en leur faisant bénéficier d’un dégrèvement de la taxe foncière.

Pour simplifier l’exonération de la taxe foncière sur le logement neuf, l’Etat a supprimé toutes les démarches exigées. Si la commune l’accepte, l’exonération devient désormais automatique.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.