Taxe foncière 2024 : les contribuables seront ravis de cette bonne nouvelle !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

D’après l’enquête annuelle du cabinet d’étude FSL, beaucoup de villes vont préserver leur taux inchangé de taxe foncière par rapport à l’année 2023.

Une bonne nouvelle pour les contribuables. L’enquête annuelle du cabinet FSL vient de révéler que bon nombre de villes vont maintenir leur taux de taxe foncière inchangé qu’en 2023.

En effet, d’énormes hausses l’année dernière ont été observées à Paris avec un taux qui a grimpé de 13,5 à 20,55 %. Cela équivaut à une augmentation de 52 %.

Cette étude dévoile que les villes ayant 40 000 à 100 000 habitants sont plus justes cette année. Quant aux métropoles de plus de 100 000 habitants, elles ont pris la décision d’une augmentation de leur taxe foncière d’un taux de 1,2 % en moyenne.

Parmi les grandes villes, Paris maintient le deuxième taux le plus faible après Boulogne-Billancourt (15,09 %). Certaines villes comme Angers, Caen, Dijon, Le Havre, Montpellier et Nîmes ont des taux supérieurs à 50 %. Mais Grenoble tient le record avec 65,79 %.

Cette année, ces villes n’ont pratiqué aucune augmentation. Le cabinet FSL souligne que 34 grandes villes sur 42 (81 %) ont préservé leur taux en 2024.

Une transformation « très modérée »

Hors de la capitale, la hausse moyenne est 1,6 % l’an dernier. Et quand on considère la ville de Paris, l’augmentation arrive à un record de 10,9 % en 2023.

Cette année, les villes les plus friandes sont Nice (+19,2 %), Saint-Étienne (+15 %), Nancy (+14,5 %), Annecy (+14,1 %) et Villeurbanne (+10 %).

Dans les 154 villes de 40 000 à 100 000 habitants, le cabinet FSL a constaté que le taux de taxe foncière « évolue très modérément ». Il a enregistré +0,6 % en moyenne cette année. C’est+1,3 % en 2023, +0,9 % 2022, +0,8 % en 2021 et +0,4 % en 2020.

En détail, près de 131 villes soit 85 % ont préservé leur taux en 2024. 18 l’ont augmenté et 5 l’ont diminué. Cependant, les contribuables qui doivent payer la taxe foncière vont tous subir une augmentation de 3,9 % cette année.

Cela s’applique même dans les communes qui ont choisi de garder leur taux inchangé. La taxe est en hausse chaque année suivant le montant annuel de l’inflation.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.