Taxe d’habitation pour les propriétaires : ce qui va changer en 2023

Mis en ligne le
par Marc

Les propriétaires de résidences principales ne paient plus la taxe d'habitation depuis 2023. Mais la taxe d'habitation sur les résidences secondaires reste en vigueur.

La réforme fiscale de 2018 a supprimé la taxe d’habitation pour les résidences principales. Toutefois, cette mesure ne concerne pas les propriétaires de résidences secondaires. En effet, les propriétaires de biens immobiliers doivent toujours la payer. Cet article explique les changements à venir en 2023 pour les propriétaires de cette taxe.

publicité

Plus de taxe d’habitation sur les résidences principales

Depuis 2018, la taxe d’habitation (TH) sur les résidences principales a été progressivement réduite jusqu’à son abolition complète en 2023. Ainsi, tous les ménages français ne sont plus redevables de cet impôt. Cependant, la TH sur les résidences secondaires reste en vigueur.

publicité

Les propriétaires de résidences secondaires doivent payer cette taxe

La taxe d’habitation est toujours valable sur les résidences secondaires. Son montant est déterminé par les valeurs locatives cadastrales du bien et de ses dépendances. Les collectivités territoriales votent les taux pour le calcul de la taxe, de sorte que le montant de la TH peut varier d’une ville à l’autre. À noter que les propriétaires ne peuvent pas bénéficier d’un abattement sur la TH du logement secondaire. Toutefois, il existe des possibilités d’exonération sous certaines conditions, telles que le respect d’un plafond de revenus ou un séjour dans un établissement d’accueil spécialisé.

Une majoration de 5 à 60 %

Dans certaines communes de plus de 50 000 habitants, une majoration de 5% à 60% de la part de cotisation de la TH peut être appliquée sur les résidences secondaires. Le gouvernement prévoyait d’élargir le nombre de communes éligibles pour cette surtaxe, mais cette mesure sera finalement reportée à 2024. Cela permettra aux communes de disposer du temps nécessaire pour l’appliquer.

publicité

En résumé, les propriétaires de résidences principales ne paient plus la taxe d’habitation depuis 2023, mais la taxe d’habitation sur les résidences secondaires reste en vigueur. Cette taxe peut varier d’une ville à l’autre, et une majoration peut s’appliquer dans certaines communes.

publicité
À propos de l’auteur,
Marc

Je suis un journaliste qui recueille, analyse et diffuse des informations à un large public. J'essaie de couvrir des sujets variés, allant de l'actualité politique à l'actualité sportive, en passant par les sujets sociaux et culturels.