Taxe d’habitation 2023 : qui seront concernés par sa suppression ?

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Le président de la République avait déja promis que la majeure partie des Français serait exonérée de cette taxe au 1er janvier 2023.

Sur le site du ministère de l’Économie, vous pouvez lire ceci : “La taxe d’habitation est une taxe perçue au profit des collectivités locales”. Cette dernière est déterminée pour l’année selon votre situation personnelle et de l’état de la résidence dans laquelle vous habitez.

publicité

La fin de la taxe d’habitation

Le Président avait promis que la majeure partie des Français serait exonérée de cette taxe au 1er janvier 2023. En effet, la réforme introduite depuis 2018 la concernant a permis de la réduire progressivement. Ce jusqu’à ce qu’elle disparaisse définitivement cette année.

publicité

Suppression de la taxe d’habitation : cela ne concerne pas tous les ménages

Enfin, il y a quelques exceptions ! En effet, d’après Bercy, “24,4 millions de foyers bénéficient de la suppression complète de la taxe d’habitation sur la résidence principale”. Cela dit, certains foyers vont continuer de payer cette taxe.

Parmi les malheureux, les Français qui possèdent une résidence secondaire. En effet, ces derniers vont continuer à s’en acquitter. De fait, la suppression définitive de cette taxe ne touche que les résidences principales. “Vous devez payer [la taxe d’habitation] si vous êtes propriétaire ou usufruitier d’une résidence secondaire, c’est-à-dire d’un logement meublé qui n’est pas votre résidence principale”, précise le site Service-Public.fr.

publicité

Certains propriétaires de résidences pourraient avoir la chance d’être exonérés

Toutefois, il se pourrait que les propriétaires d’une résidence secondaire profitent de la suppression de la taxe d’habitation. En effet, ceux qui ont “quitté leur résidence principale pour entrer dans un établissement d’accueil spécialisé (maison de retraite ou centre de soins de longue durée)” seront exonérés de cet impôt.

Cette exonération fiscale peut également s’appliquer dans d’autres conditions. Ce notamment suivant des revenus perçus ou si votre résidence est inhabitable pour des raisons indépendantes de votre volonté. Pour en savoir plus, veuillez vous rendre sur le site Service-Public.fr.

publicité
publicité
À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.