Smic 2024 : la Banque de France annonce une nouvelle enthousiasmante dès cet été

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La Banque de France a annoncé une éventuelle réévaluation du Smic pour l’été 2024. Une très bonne nouvelle pour plus de trois millions de Français concernés.

Dans les prochains mois, la hausse du Smic est prévue par la loi. Il y a aura un ajustement du salaire minimum quand l’indice des prix à la consommation excède 2 % depuis la dernière mise à jour utilisée pour la dernière majoration.

L’augmentation du Smic aura lieu quand l’inflation dépasse cette limite critique. Si l’inflation reste donc supérieure à 2 % sur toute l’année, le Smic va connaître une augmentation automatique avant le mois de janvier 2025.

Un réajustement du salaire minimum en vue dès cet été ?

D’après les dernières prévisions de la Banque de France datées du mardi 11 juin 2024, plus de 3,1 millions de personnes en France peuvent s’attendre à une hausse considérable de leur salaire minimum. Capital confirme que cette augmentation devrait se réaliser durant l’été.

Olivier Garnier, directeur général de la Banque de France en charge des statistiques, des études économiques et des relations internationales précise : « Il devrait y avoir une revalorisation automatique du Smic au troisième trimestre, quand l’indice des prix hors tabac dépassera 2 %. »

Le salaire minimum en France est fixé actuellement à 1.398,69 euros nets mensuels. Très prochainement, ce montant va dépasser la barre des 1.400 euros.

Cependant, l’administration française indique que : « Le montant du Smic net perçu par le salarié dépend de l’entreprise concernée et de certaines cotisations liées au secteur d’activité ».

Hausse du Smic : tout dépend de l’inflation en France

Ce vendredi 14 juin, l’inflation de mai était à 2,3 %. Un taux légèrement en dessous des prévisions de l’Insee de mars. L’organisme a prévu un rebond vers 2,6 % pour mai-juin.

La cause de cette différence ? Les variabilités des prix des carburants et des produits pétroliers. D’après l’Insee, il est nécessaire d’avoir une hausse significative des prix en juin pour arriver à la limite de 2 % qui va conduire à la réévaluation automatique du Smic.

Il est possible de reporter cette majoration d’un à deux mois. Au lieu ainsi du mois de juin, l’augmentation automatique du Smic pourra se faire au 1ᵉʳ septembre ou au 1ᵉʳ octobre.

Avec la dissolution de l’Assemblée nationale, l’Insee est actuellement en période de réserve jusqu’au 9 juillet. Il va ainsi donner des prévisions plus précises sur l’évolution du Smic après cette date.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.