Sécurité routière : en vue d’une interdiction prochaine de l’usage de la voie gauche par les seniors ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La semaine dernière, l’Assemblée nationale a procédé à l’examen de la proposition de loi qui vise à faciliter l’obtention du permis de conduire.

D’après une information transmise par francebleu.fr, un changement grandiose va s’opérer. Cette réforme envisage la création d’une plateforme unique. Cette dernière va rassembler toutes les aides disponibles pour les candidats au permis de conduire.

La proposition de loi portée par le député Sacha Houlié, président de la commission des Lois de l’Assemblée et élu de la Vienne, a un objectif précis. Elle permet de rendre le permis de conduire plus accessible, moins onéreux et plus simple à obtenir.

En outre, une autre règle de sécurité routière prévoit la suppression des conducteurs âgés de la voie de gauche. C’est une mesure qui cherche à renforcer la sécurité routière et à faciliter le processus d’obtention du permis de conduire.

Conducteurs seniors : interdits d’utiliser la voie de gauche pour une bonne sécurité routière ?

En France, la voie de gauche est habituellement dédiée aux dépassements. Les conducteurs sont ainsi obligés de se mettre sur la voie de droite s’ils ne dépassent pas d’autres véhicules.

Les conducteurs âgés ont entièrement le droit d’avoir recours à la voie de gauche s’ils respectent le règlement de dépassement. Cependant, il faut noter que les conducteurs seniors sont plus vulnérables. Et donc, les risques d’éventuels accidents de la route sont très élevés à cause de l’âge, de l’état de santé et les capacités physiques.

Voilà pourquoi, l’Etat prévoit une restriction à l’accès à la voie de gauche pour les automobilistes plus âgés. Une initiative qui peut renforcer la sécurité routière.

Selon des études faites avec la collaboration de la Sécurité routière, les capacités physiques et cognitives nécessaires pour une conduite sécurisée commencent à baisser à partir de 45 ans. Cette interdiction qui vise à améliorer la sécurité routière va ainsi diminuer les risques d’accident qui impliquent les conducteurs seniors.

Qui sont les conducteurs âgés concernés et quelles sont les sanctions prévues ?

Le gouvernement prévoit d’interdire les conducteurs âgés de plus de 70 ans à l’usage de la voie de gauche. Pour qu’ils soient identifiables sur les routes, ces automobilistes seniors doivent mettre un autocollant « S » pour sénior sur la lunette arrière de leur véhicule.

En cas de non-respect de cette mesure, les sanctions possibles sont une amende de 150 € et un retrait de points allant de 3 à 6 selon la gravité de la situation.

Cette proposition de loi est encore en cours de révision. Il peut y avoir encore des modifications possibles.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

6 réflexions au sujet de “Sécurité routière : en vue d’une interdiction prochaine de l’usage de la voie gauche par les seniors ?”

  1. Non mais puis encore quoi !
    Il faut arrêter les conneries. Déjà qu’il y avait beaucoup de d’accidents avec les jeunes conducteurs, là c’est le pomponEt qu’est-ce que l’on ninventerai pas pour éliminer des voitures via la discrimination des personnes âgées. Quand je vois soit des jeunes excités ou au contraire des jeunes ramomo qui sont pas très doués.
    Et tout ça en catimini !!!

  2. Est ce qu’un senior sur la voie de gauche à vitesse normale est plus dangereux qu un jeune qui fait du slalom comme on en voit souvent. Par contre je serai pour une visite médicale régulière à partir d un certain âge ( j ai 66 ans).

    • Comme vous, je serai d’accord pour une visite médicale périodique à partir d’un certain âge.

  3. Les études d’accidentologie montrent clairement que ce sont les 20-30 ans qui sont la principale cause d’accidents, pas les «  » »seniors » » ».
    Nous, les VIEUX, et j’assume, nous n’avons plus rien à prouver et nous avons une très grande expérience de la conduite alors rien à faire de vos mesures à la …

    • Sans vouloir catégoriser les seniors, il faut reconnaitre que celui qui, dans sa carrière professionnelle,était commercial ou conducteur routiers ou autres et qui a parcouru des milliers de kms, je pense que celui là reste plus habile au volant même avec l’âge qu’une personne qui n’a fait que se rendre quotidiennement à son travail ou aller chercher ses courses.

  4. On cherche à nous infantiliser, pourquoi l’allongement de la durée de vie si on nous considère comme plus bon à rien à 70 ans.
    Personnellement durant ma carrière professionnel j’ai parcouru plus de 4.000.000 de kms et aujourd »hui retraité de 77 ans je parcours encore environ 15000 kms par an je n’ai jamais eu d’accident responsable jusqu’à ce jour. Sur autoroute je roule à la vitesse autorisée mais il y a souvent un cinglé qui dépasse la limitation et qui arrive à 3 mètres de mon coffre arrière alors si il y a un gros ralentissement qui sera le plus dangereux des deux le senior à 130 ou le cinglé qui arrive derrière et qui ne respecte pas rien!!!!!! Il ne faut pas généraliser et il faut arrêter de prendre les seniors pour des cons!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.