Saviez-vous qu’on n’avait jamais vécu aussi vieux en France ? Une espérance de vie qui bat le record historique !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

L’Insee vient de sortir son bilan démographique pour l’année 2023. Bonne nouvelle, l’espérance de vie parvient à son record historique en France !

D’après l’Insee, l’Hexagone comptait près de 68,4 millions d’habitants en 2023. Et pour la première fois depuis plusieurs années, l’espérance de vie des hommes s’élève à 80 ans contre 85,7 ans pour les femmes.

Une espérance de vie en hausse, des habitants plus vieux et moins de bébés, ce sont les points majeurs annoncés par le bilan démographique de l’Insee pour l’année 2023.

L’organisme précise que l’espérance de vie continue à progresser et elle a même excédé les 80 ans pour les hommes et ce, pour la première fois.

Espérance de vie : elle atteint un record pour la première fois

Pour l’année 2023, l’espérance de vie à la naissance se trouve à 85,7 ans pour les femmes. Soit une hausse de 0,6 an.

Pour les hommes, elle est à 80 ans pour une augmentation de 0,7 an. C’est la première fois que les hommes atteignent cet âge historique. « Cette hausse est forte », interprète l’Insee.

En outre, l’Insee mentionne que l’espérance de vie connaît une lente progression chez les femmes que chez les hommes depuis le milieu des années 1990. L’écart devient ainsi moins important entre les deux sexes.

Une personne sur cinq a plus de 65 ans en France

La population française ne cesse de se vieillir. Au 1er janvier 2024, près de 21,5% des habitants ont plus de 65 ans. En revanche, 17% de la population sont des jeunes de moins de 15 ans. Ce sont des chiffres qui sont en hausse depuis plus de 30 ans avec l’arrivée des générations baby-boom à ces âges.

Concernant les personnes plus âgées de 75 ans ou plus, elles représentent une personne sur dix qui équivaut à 10,4% de la population totale.

Un très faible nombre de naissances

Au 1er janvier 2024, les habitants français sont au nombre de 68,4 millions. Cela montre une hausse de 0,3% par rapport à l’année dernière. C’est une augmentation qui a été bloquée sans doute par une forte chute de fécondité.

En 2023, il y avait près de 678.000 naissances en France. En comparaison à l’année précédente, les naissances ont diminué de près de 7% avec 48 000 bébés en moins. L’Insee dévoile qu’elles diminuent « d’environ 20 % par rapport à 2010 » qui est l’année du dernier pic des naissances en France.

L’Insee rapporte aussi que « depuis la Seconde Guerre mondiale, cet indicateur n’a jamais été aussi bas hormis en 1993 et 1994 ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.