Réussite des enfants dans la vie : La seule règle essentielle selon une psychologue

Mis en ligne le
par Marc

La clé de la réussite des enfants se repose sur une seule règle. Cette dernière aide en effet les enfants à s'épanouir et à garder espoir malgré les difficultés.

Les parents se demandent souvent s’ils inculquent les bonnes valeurs à leurs enfants pour qu’ils réussissent dans la vie. Selon Michele Borba, psychologue de l’éducation et experte en parentalité, il existe une règle primordiale qui conditionne la réussite des enfants : faire preuve d’optimisme. Cet article explore comment cette règle peut avoir un impact positif sur le développement des enfants.

L’impact des croyances et attitudes parentales

Les croyances et attitudes des parents ont un effet sur leurs enfants. Si le pessimisme devient prédominant, il peut priver les enfants d’espoir pour l’avenir. Les débats qui surgissent actuellement en France sur le concept de l’éducation bienveillante en témoignent d’ailleurs. L’éco-anxiété qui règne actuellement ne vient pas non plus pour arranger cette situation déjà inquiétante.

Selon un sondage Ifop en avril pour le JDD, 72% des Français étaient « pessimistes sur l’avenir de la France. » En juillet, une autre enquête Elabe sur l’initiative de la Tribune a démontré que 78% estiment que la France « ne va pas bien. » 25% d’entre eux soutiennent que la France ne va pas bien du tout, tandis que 61% estiment qu’elle décline. C’est pourquoi selon la psychologue, l’optimisme pourrait être la solution pour améliorer les chances pour l’avenir de cette génération.

La seule règle qui contribue à la réussite des enfants : l’optimisme

La clé pour élever des enfants qui réussissent est de faire preuve d’optimisme le plus régulièrement possible. Cela aide les enfants à s’épanouir et à garder espoir malgré les difficultés. La psychologue l’exprime d’ailleurs si bien sur une chaîne américaine : « Nos croyances et nos attitudes se répercutent sur nos enfants. » Pour continuer ensuite de dire que : « si le pessimisme devient permanent ou omniprésent, il prive nos enfants d’espoir. »

Toujours, selon Michele Borba, « votre attitude en tant que parent est contagieuse, » ce qui montre l’importance de l’optimisme dans le foyer. D’ailleurs, elle préconise de « faire preuve d’optimisme le plus régulièrement possible. »

Pratiquer l’optimisme au quotidien

La psychologue propose des conseils pratiques pour cultiver l’optimisme chez les enfants :

  • Partager chaque jour des moments positifs en famille pour encourager un état d’esprit positif.
  • Soigner son apparence et ses expressions faciales pour communiquer une attitude positive.
  • Encourager les services rendus à la maison ou le bénévolat pour montrer que chacun peut faire une différence.
  • Limiter les sources de négativité, comme les nouvelles négatives à la télévision, pour éviter de se laisser submerger.
  • Trouver des solutions possibles aux problèmes plutôt que de s’enfermer dans l’anxiété.
  • Aborder les sujets difficiles de manière encadrée pour éviter le désespoir.

Enfin, l’optimisme est une clé importante pour élever des enfants qui réussissent. Un état d’esprit positif et un enseignement dans le sens de l’optimisme prodigué aux enfants les aident à se préparer. Ils développent ainsi des compétences essentielles pour faire face aux défis de la vie. En pratiquant cette règle, les parents peuvent créer un environnement favorable à l’épanouissement et à la réussite de leurs enfants. Et ce, dans un monde parfois incertain et anxiogène.

Pour finir, elle a marqué la différence notoire entre l’interrogation « Pourquoi devrais-je continuer ? » et l’affirmation « Je vais continuer à. » À Michele Borba de dire pour conclure que « C’est probablement l’une des corrélations les plus élevées de succès. »

À propos de l’auteur,
Marc

Je suis un journaliste qui recueille, analyse et diffuse des informations à un large public. J'essaie de couvrir des sujets variés, allant de l'actualité politique à l'actualité sportive, en passant par les sujets sociaux et culturels.