Retraite : Quel est le nombre de trimestres que je peux obtenir par enfant ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Dans le secteur privé, les salariés et les contractuels de la fonction publique relevant de l'assurance retraite de la sécurité sociale sont concernés par deux situations distinctes. Voici les détails !

L’arrivée d’un enfant donne droit à une augmentation de la durée d’assurance retraite pour les parents. Chaque enfant compte pour plusieurs trimestres cotisés. Cependant, les règles concernant cette majoration varient en fonction de la date de naissance de l’enfant. Elles varient aussi selon le secteur d’activité dans lequel vous travaillez et du statut du parent. Cet article explique les conditions spécifiques pour les parents travaillant dans le secteur privé et dans la fonction publique, ainsi que les situations particulières.

Retraite : Majorations pour les parents travaillant dans le secteur privé

Dans le secteur privé, les salariés et les contractuels de la fonction publique relevant de l’assurance retraite de la sécurité sociale sont concernés par deux situations distinctes. Précisément, en fonction de la date de naissance de leur enfant. Si l’enfant est né ou adopté avant 2010, la mère se voit accorder huit trimestres supplémentaires. Notamment en compensation de l’impact de la maternité sur sa vie professionnelle.

En revanche, si l’enfant est né à partir de 2010, la mère a droit à quatre trimestres supplémentaires au titre de la majoration « maternité ». Les quatre autres trimestres peuvent être attribués intégralement à la mère. Cela porte ainsi le total à huit, ou répartis entre les deux parents s’ils en font la demande dans les six mois suivant le quatrième anniversaire de l’enfant. Cette répartition entre les parents s’appelle « majoration éducation ». Pour les enfants adoptés à partir de 2010, les conditions peuvent varier. Cela, en fonction de la composition du ménage, qu’il s’agisse d’un couple hétérosexuel ou homosexuel.

Règles pour les parents travaillant dans la fonction publique

Dans la fonction publique, les règles diffèrent légèrement. Si l’enfant est né ou adopté avant 2004, la mère ou le père peut bénéficier de 4 trimestres d’assurance retraite supplémentaires. Mais il y a des conditions à remplir. Le parent concerné doit avoir interrompu ou réduit son activité de manière continue en raison de l’arrivée de l’enfant.

Cette interruption peut être liée à un congé maternité, un congé d’adoption ou un congé parental. Elle peut se lier aussi à un congé de présence parentale ou une disponibilité pour élever un enfant. De plus, on peut attribuer ces quatre trimestres supplémentaires en cas de temps partiel, selon la durée et le pourcentage travaillé. Pour les naissances à partir de 2004, les parents bénéficient de deux trimestres supplémentaires s’ils remplissent certaines conditions.

Cas particulier

Un cas particulier concerne les mères dont l’enfant est né avant 2004. Elles ont accouché pendant leurs années d’études avant de rejoindre la fonction publique dans les deux années suivant l’obtention du diplôme requis pour le concours. Dans ce cas, elles ont droit à quatre trimestres supplémentaires.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.