Rappel de produit : Les briques de lait Candia font l’objet d’un rappel de produit dans l’hexagone

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Dernièrement, un rappel de produit en particulier a fait son apparition. Cela concerne des briques de lait de la marque Candia.

De plus en plus d’articles font l’objet d’un rappel de produit ces derniers temps. Pour cette fois, le phénomène concerne les briques de lait de la marque Candia. Ainsi, vous devez faire attention si vous en avez acheté ces derniers jours.

Rappel de produit : des briques de lait inconsommables

Dernièrement, un rappel de produit en particulier a fait son apparition. Cela concerne des briques de lait de la marque Candia. Ce rappel massif s’applique à toutes les régions de la France depuis le vendredi 20 janvier 2023. Concernant le produit en question, nous allons vous donner ses caractéristiques. Il s’agit du lait « Viva 1 % MG 10 Vitamines« , commercialisé en paquets de 6 briques de 1 litre.

Le site gouvernemental des alertes de produits dangereux Rappel conso a apporté plus de précision concernant l’article. Ainsi, il s’agit des briques avec la « présence d’un film avec un jeu pour les 40 ans de la marque Candia Viva« . D’ailleurs, on y trouve également le slogan de la marque. Il se lit comme suit : « Rythmez vos matins« . Selon le site Rappel conso, nous avons affaire là avec des briques de lait inconsommables. Le site fait même part des raisons de cette alerte.

Du lait défectueux dans vos plats

Il faut savoir que ce rappel a lieu après que les consommateurs ont haussé le ton vis-à-vis du produit. En fait, les particuliers ont décelé un défaut organoleptique du lait en question. Ils ont alors déclaré que le lait avait un goût anormal. Ils ont aussi ajouté qu’il dégageait une odeur improbable ou encore une texture inquiétante. En plus, il y aurait même certains qui finissent par cailler à la cuisson.

Vous avez pu acheter ces produits dans les supermarchés depuis le 22 décembre 2022. On compte parmi ces distributeurs Auchan, Intermarché, Francap, Leclerc et Proxy. Ainsi, il ne faut plus les consommer, mais au contraire les rapporter en point de vente. Rappel Conso rapporte d’ailleurs que les clients bénéficieront d’un « dédommagement sous forme de bon de réduction« . Dans tous les cas, il faut faire preuve de prudence. En effet, il se peut que ce produit défectueux finisse par représenter un danger à la consommation.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.