Rappel de produit : attention, ces huîtres sont mauvaises pour la santé !

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Le site Rappel conso avertit les consommateurs que certains lots d'huîtres sont rappelés en raison du risque de contamination au norovirus. Les détails !

Les huîtres font actuellement l’objet d’un rappel de produit. En effet, Rappel Conso met en garde contre de nombreux lots de ces coquillages, car ils peuvent provoquer une gastro-entérite aiguë. Pour vous donner plus de détails, nous allons dévoiler leurs références.

Qu’est-ce qu’un norovirus ?

Selon l’Anses (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), le norovirus (NoV), comme son nom l’indique, est un virus causant une gastro-entérite aiguë. Pour information, c’est une maladie qui provoque une inflammation de l’estomac et des intestins.

Aussi, « le norovirus est l’agent infectieux le plus fréquemment responsable d’épidémies de gastro-entérites survenant en collectivités (crèches, hôpitaux, écoles, maisons de retraite, bateaux de croisière, etc.). La diffusion du virus en collectivité est favorisée par les personnes infectées asymptomatiques », poursuit l’Anses. N’oublions pas que la période d’incubation de ce virus peut aller jusqu’à 48 heures.

Rappel de produit : les références des huîtres concernées

Le rappel d’huîtres concerne en effet cinq références. Parmi elles, on peut citer les huîtres de la marque Cultimer. Il y a aussi les huîtres « spéciales Isigny » et les huîtres fines d’Isigny « calibre N°3 et N°2 ». Puis, les « spéciales merveilles de la Manche » et l’Utah Beach « calibre N° 2 ». Ces coquillages sont tous vendus du 6 au 13 janvier. À noter que le cinquième rappel touche les huîtres de Normandie vendues sous la marque « Nos régions ont du talent » du 3 au 16 janvier.

Tous ces produits se trouvaient dans des magasins dans toute la France. Les consommateurs sont invités à faire preuve d’une extrême prudence. C’est-à-dire qu’il vaut lieux ne pas les consommer et les retourner au détaillant avant le 27 janvier. Ce, afin d’obtenir un remboursement. Notez que la procédure de rappel se termine le 30 janvier. Pour toute information, vous pouvez contacter le 02 97 52 26 66.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.