Quelle somme vous gagnerez si vous mettez en location votre studio parisien pendant les JO ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Des gens venus du monde entier s’impatientent pour venir regarder les JO de Paris cette année. Pour les propriétaires des biens immobiliers, c’est une belle opportunité pour faire le plein de revenus.

Par exemple, si vous avez un studio à Paris, vous pouvez gagner beaucoup d’argent si vous le faites louer durant cet événement phénoménal.

Location de studio à Paris pendant les JO : les tarifs dépendent de chaque propriétaire

Les Jeux olympiques figurent parmi les événements les plus attendus en France cette année. Pendant cette compétition sportive, le pays va accueillir de nombreux touristes et visiteurs venant des quatre coins du monde. Pour les recevoir, il faut ainsi préparer beaucoup de logements.

A part les hôtels, beaucoup de voyageurs privilégient la location Airbnb. La réservation s’est déjà faite quelques mois à l’avance pour éviter les mauvaises surprises.

Pour gagner des revenus supplémentaires, bon nombre de propriétaires mettent en location leurs studios à Paris pendant les JO. Même si chaque propriétaire peut appliquer le montant de loyer qu’il souhaite, il faut se rappeler qu’il existe des règles d’imposition qui s’appliquent.

Studios à louer à Paris : quelques méthodes pour faire baisser sa facture d’impôt

Vous souhaitez avoir des bénéfices en faisant louer votre studio sans augmenter votre facture d’imposition ? La meilleure chose à faire est d’avoir des coûts de location qui n’excèdent pas les revenus que vous percevez durant l’année.

C’est une règle qui est valable surtout pour les propriétaires qui obtiennent des recettes de location qui parviennent jusqu’à 23 000 euros.

En d’autres termes, si vous empochez 24 000 euros de revenus locatifs alors que la totalité de vos salaires durant les 12 mois ne dépassent pas cette somme, vous ne payez pas les cotisations de l’Urssaf. Cependant, si vous gagnez au-delà de 24 000 euros, vous êtes dans l’obligation de payer un coût supplémentaire.

Pour ce faire, il est conseillé de suivre la formule suivante : vous devez diviser le montant total de vos revenus bruts par le nombre de nuitées.

Le résultat de ce calcul vous permet d’obtenir le tarif à appliquer pour éviter le paiement des cotisations de l’Urssaf. Pour une location de 28 nuits, il ne faut pas ainsi fixer un loyer supérieur à 857 euros.

En résumé, on peut dire que les propriétaires qui souhaitent faire louer leurs studios à Paris peuvent faire beaucoup de bénéfices. Cependant, il faut appliquer un montant de loyer convenable pour échapper aux cotisations de l’Urssaf.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.