Prime Transitoire de Solidarité : est-il encore possible d’obtenir les 300 euros ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Qu’est-ce que la PTS ou Prime Transitoire de Solidarité ? Est-il encore possible d’obtenir les 300 euros ? On vous explique tout.

Destinée à une certaine couche de la population, la prime transitoire de solidarité, d’une valeur de 300 euros, est-elle toujours d’actualité ? Découvrez la réponse dans les prochaines lignes.

Versée de façon ponctuelle à chaque fin de mois, cette allocation exige de la part de ses bénéficiaires, des conditions de ressources bien strictes. Le montant total de cette aide gouvernementale, selon le profil de l’allocataire, peut aller jusqu’à un montant maximum de 300 euros. Instaurée depuis le 17 juillet de l’année 2015, est-il encore possible d’obtenir les 300 euros de Prime Transitoire de Solidarité ?

Qu’est-ce que la Prime Transitoire de Solidarité ?

Mise en place par le gouvernement depuis le 17 juillet 2015, la prime transitoire de solidarité (PTS) est versée sous conditions à tous les demandeurs d’emploi.

Cette aide permet aux principaux concernés de combler la période qui sépare la fin des allocations chômage avec le début du premier paiement de la pension de retraite.

En effet, la prime transitoire de solidarité, comme son nom l’indique, est destinée à toutes personnes âgées de plus de 60 ans. Versée mensuellement, elle prend fin au moment où le senior atteindra l’âge légal minimum qui lui permettra de partir enfin à la retraite.

Comment obtenir la Prime Transitoire de Solidarité ?

Pour en bénéficier, il faut remplir toutes les conditions requises. Voici quelques exemples.

• Avoir 60 ans (au minimum) et ne pas avoir atteint, bien entendu, l’âge légal du départ à la retraite
• Vous devez être né ainsi entre le 1er du mois de janvier 1954 et le 31 décembre 1955
• Ne plus bénéficier du droit aux allocations chômage
• Percevoir le RSA ou encore l’Allocation de Solidarité Spécifique
• Vos revenus mensuels ne doivent pas surpasser le plafond de 1 669,44 euros pour une personne vivant seule et 2 399,83 euros pour le cas d’un couple

Il est important de souligner qu’il y a quelques temps de cela, cette prime a été, malheureusement, supprimée par les responsables gouvernementaux. Mais les personnes qui ont déjà bénéficié de cette aide continueront de la toucher jusqu’au moment de leur départ à la retraite.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.