Prime de 100 euros : comment obtenir cette aide à partir du 1er janvier 2023 ?

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Afin de profiter du nouveau Plan national “covoiturage du quotidien”, certaines conditions sont requises. Les voici !

Certains bénéficiaires recevront une prime de 100 euros pour bien débuter l’année 2023. En effet, l’État a proposé diverses prestations pour aider les Français à affronter l’inflation, notamment liée à la hausse des prix du carburant. Ainsi, De quelle aide parle-t-on ?

Tout sur le plan national « covoiturage du quotidien »

Cette nouvelle aide concerne ceux qui utilisent leur voiture pour aller travailler. Autrement dit, le trajet domicile-travail. En réalité, le gouvernement va verser une prime de 100 euros « pour les conducteurs qui se lancent dans le covoiturage courte distance dès le 1er janvier 2023« . L’État le versera progressivement en espèce ou en bons d’achat.

En effet, concernant le paiement graduel de la prime covoiturage 2023, le site gouvernemental a souligné ceci :

  • Un premier versement de 25 euros, effectué au plus tard 3 mois après le premier trajet de covoiturage.
  • Un second versement de 75 euros, effectué au plus tard 3 mois après la réalisation du 10e trajet de covoiturage.

Prime de 100 euros : comment en bénéficier ?

Afin de profiter du nouveau Plan national “covoiturage du quotidien”, certaines conditions sont requises. En effet, il faut avoir le permis de conduire. Ensuite, vous devez effectuer un premier trajet en covoiturage en tant que conducteur en 2023, puis 9 autres dans les 3 mois qui suivent. De plus, il ne faut pas parcourir une distance supérieure à 80 kilomètres en France. Enfin, utilisez un opérateur de covoiturage éligible.

Le gouvernement a approuvé certaines plateformes de covoiturage. Passer par l’un des opérateurs tels que BlaBlaCar Daily, Coopgo, Ecov, La roue verte, Mobicoop, Karos, Klaxit ou Ynstant fait partie des conditions à remplir pour bénéficier de la prime de 100 €.

Si vous choisissez l’une de ces plateformes (et remplissez les autres conditions) pour effectuer vos trajets de covoiturage à partir du 1er janvier 2023, vous recevrez la prime de 100 euros directement par l’opérateur en question. Ces derniers détermineront les détails.

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.