Pourquoi les orques sont-elles agressives en Méditerranée ? Elles peuvent faire couler un bateau !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Les orques attaquent les bateaux qui sillonnent les eaux séparant l’Espagne du Maroc durant quatre ans environ. Pourquoi ces animaux intelligents font cet acte ? Ce n’est pas du tout un hasard…

Depuis 2020, on comptait près de 673 interactions entre un bateau et une orque autour du détroit de Gibraltar. Cette fois-ci, c’est un voilier long de 15 mètres avec des passagers qui va se couler au fond de l’eau.

Cela s’est passé le 14 mai selon TF1. Un groupe d’orques s’est approché du bateau et les passagers ont lancé l’alerte après plusieurs coups.

Après des chocs à répétition, le bateau a commencé à couler car l’eau s’est infiltrée à l’intérieur. Les deux passagers ont été sauvés par un pétrolier placé à quelques mètres de l’embarcation.

Pourquoi les orques attaquent les bateaux ?

On ne sait toujours pas la véritable raison de la première attaque d’orques sur un bateau au large des côtes espagnoles en 2020.

Cependant, certains experts ont pu établir une première hypothèse après le recensement de plus de 600 interactions en 4 ans ainsi que les témoignages des victimes des chahutages.

Finalement, ces actions sont le résultat de la curiosité de certaines orques. Il y a aussi le manque de maturité chez les plus jeunes espèces.

Cependant certains scientifiques pensent que les orques ont fait un jeu qui consiste à faire la course avec les bateaux. Du coup, ceux qui perdent vont attaquer les embarcations.

Tout cela reste un mystère mais tout ce qu’on sait, c’est qu’on ne peut pas ignorer que ce sont des animaux intelligents.

Toutefois, durant ces quelques années, ces animaux savent très bien à quelle partie des navires s’attaquer pour les faire couler. Ils s’intéressent particulièrement aux monocoques et aux catamarans de taille semblable à celle de l’embarcation qui passent près du canal.

Les orques sont appelés « killer whale » (tueur de baleines). Ils sont connus comme étant des prédateurs pour l’ensemble des espèces marines. Cependant, il ne présente qu’un très faible risque pour les êtres humains. Jusqu’à maintenant, on n’a pas encore recensé d’attaques mortelles d’orques sur les hommes.

En ce qui concerne les 4 décès survenus dans les parcs aquatiques, on ne peut pas encore dire s’il s’agissait d’accidents ou si les créatures marines ont vraiment choisi de les tuer. En effet, les orques éprouvent pour les êtres humains de la curiosité ou de l’indifférence.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.