Pourquoi faut-il communiquer rapidement sa nouvelle adresse après un déménagement ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Beaucoup de Français font un déménagement pour des raisons professionnelles ou personnelles. En débarquant dans un nouveau lieu de résidence, il y a beaucoup de choses qui changent. C’est le cas des impôts.

Si vous souhaitez éviter avoir des problèmes avec le fisc, vous devez signaler au plus vite votre changement d’adresse.

Pourquoi vous devez avertir l’administration fiscale de votre nouvelle adresse ?

Quand vous changez de domicile, il existe des démarches administratives à faire. Parmi les étapes les plus importantes, vous devez par exemple déclarer votre nouvelle adresse au centre des impôts français. Le contribuable est invité à faire cette démarche pour éviter les éventuels problèmes fiscaux dans les jours à venir.

En réalité, l’administration fiscale prend compte de la nouvelle adresse lors de la déclaration de revenus. Si le contribuable oublie cette étape, l’acheminement du courrier va être complexe. Il faut ainsi aviser ce changement très rapidement.

D’ailleurs, il faut savoir que signaler sa nouvelle adresse est une tâche très simple. Vous devez seulement vous rendre sur le site impots-gouv.fr. Puis, entrez dans votre espace particulier, et naviguez dans la rubrique « Mon profil ». Puis, changer votre adresse.

Si vous n’avez pas internet, il est possible de communiquer cette information par téléphone ou par courrier au service d’assistance des particuliers.

Quel est le délai à respecter pour tenir le fisc au courant de son déménagement ?

Il arrive que le fisc expédie une proposition de rectification dans le but d’un contrôle ou d’une demande de renseignements. Pour ce faire, le contribuable possède un délai de 30 jours pour signaler les informations demandées. S’il n’y aucune réponse durant cette période, le Fisc considère la proposition comme valide.

L’administration prend en compte les délais prévus dès la date de réception du courrier à l’adresse du contribuable. En principe, le fisc a déjà enregistré quelque part ces renseignements. En cas d’absence d’une réponse, la personne va être imposée d’office.

Pour remédier à cette situation, on vous conseille de toujours signaler le centre des impôts en cas d’un changement d’adresse. Il faut également respecter les délais prévus par la proposition de rectification.

A part l’administration fiscale, il faut aussi prévenir d’autres organismes publics en cas de changement d’adresse. On peut citer la mairie, la Caf, la MSA, France Travail (ex Pôle emploi).

D’ailleurs, cette démarche peut se faire en quelques clics sur le site du gouvernement. Il faut tout simplement saisir toutes les informations nécessaires et c’est tout.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.