Permis de conduire : Voici le délai de récupération des points perdus

Mis en ligne le
par Marc

Vous avez perdu des points sur votre permis de conduire ? Il est essentiel de savoir que la récupération dépend du nombre de points perdus en question. Les détails.

Depuis 1992, le système du permis à points est en place en France. Il attribue six points aux nouveaux conducteurs et douze aux conducteurs expérimentés. Cependant, il est essentiel de savoir combien de temps il faut pour récupérer les points perdus sur le permis de conduire. Ce, après avoir commis des infractions routières. Dans cet article, nous vous expliquerons les délais de récupération en fonction de la gravité de l’infraction. Nous évoquerons également les mesures spécifiques pour les jeunes conducteurs.

Permis de conduire : la durée de récupération dépend de la gravité de l’infraction

Vous avez perdu des points sur votre permis de conduire ? Sachez que le délai de récupération commence à partir de la date de paiement de l’amende forfaitaire ou de l’émission du titre exécutoire de l’amende forfaitaire majorée. Cependant, plus l’infraction est grave, plus le délai de récupération sera long. Cela dit, la récupération dépend du nombre de points perdus.

  • Pour un seul point perdu, la récupération se fait en six mois. À condition de ne pas commettre de nouvelles infractions pendant cette période.
  • Si deux points sont perdus, la récupération nécessite deux ans sans nouvelle infraction.
  • Trois points perdus pour des infractions des classes 2 et 3 demandent une attente de deux ans.
  • Enfin, pour des infractions des classes 4 et 5, il faut trois ans pour récupérer les points.

Quelles mesures pour les jeunes conducteurs ?

Les jeunes conducteurs, disposant de six points après l’obtention de leur permis de conduire, ont des règles spécifiques pour récupérer les points perdus.

  • Pour une perte d’un seul point, ils peuvent récupérer ce point au bout de six mois sans nouvelle infraction.
  • En cas de perte de deux points, ils peuvent choisir de suivre un stage de sensibilisation.
  • En revanche, pour trois points perdus, la participation à ce stage devient obligatoire.
  • Si un jeune conducteur perd ses six points, son permis perd sa validité, et il devra repasser l’examen.

Mettons un point sur les stages de récupération

Pour augmenter rapidement leur solde de points, les conducteurs peuvent opter pour des stages de récupération de points. Ces derniers sont également appelés stages de sensibilisation à la sécurité routière.

  • Pour être éligible à ces stages, votre permis doit être en cours de validité et comporter au moins un point.
  • Avec ces stages, vous pouvez récupérer jusqu’à quatre points, dans la limite des douze points maximum du permis.
  • La durée des stages est de deux jours et vous devez payer environ 200 € en moyenne. Toutefois, vous ne pouvez effectuer qu’un seul stage par an.
  • Une fois le stage accompli, vous serez informé par courrier des points récupérés. Ensuite, ils seront ajoutés à votre permis dès que l’administration enregistre votre attestation de stage.
À propos de l’auteur,
Marc

Je suis un journaliste qui recueille, analyse et diffuse des informations à un large public. J'essaie de couvrir des sujets variés, allant de l'actualité politique à l'actualité sportive, en passant par les sujets sociaux et culturels.