Passoire thermique : les propriétaires de logements classés F et G peuvent se réjouir de cette bonne nouvelle !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Dans le monde de l’immobilier, les propriétaires de passoires thermiques viennent d’avoir une nouvelle susceptible de bouleverser leur vie quotidienne.

En effet, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a révélé des mesures capitales qui concernent les logements classés F et G. De quoi s’agit-il et quels sont les impacts de ces changements ?

Un délai supplémentaire pour les passoires thermiques

Les propriétaires de logements classés comme passoires thermiques peuvent se soulager pendant un certain moment. En effet, l’Anah vient d’annoncer un certain report concernant l’application de quelques mesures de base.

Si elle a prévu pour janvier 2024 un parcours accompagné pour les logements classés E, F et D dans le cadre de MaPrimeRénov’, il sera reporté au 1er juillet 2024.

Il s’agit d’une décision importante qui touche les propriétaires concernés car ce délai inattendu leur permet de bien se préparer aux prochains changements.

MaPrimeRénov’ : vers un changement plus organisé

Anah ne fait pas la transformation dans la précipitation. Le nouveau calendrier est déjà divisé en quelques étapes bien définies. Dès le 1er janvier 2024, on peut voir l’effet des nouveaux barèmes de MaPrimeRénov’ ainsi que l’accompagnement obligatoire pour les rénovations.

A partir de cette date, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) va devenir obligatoire pour certaines rénovations. Le 1er avril, il va y avoir une harmonisation des audits énergétiques avec une diminution de 30 % des forfaits pour le chauffage au bois.

Un spécialiste en rénovation énergétique évoque que : « Cette structuration étape par étape permet une meilleure préparation pour tous les acteurs concernés ».

MaPrime Logement Décent : une nouvelle aide pour être plus efficace

Toujours dans cette perspective de rénovation, l’Anah déclare également la création de MaPrime Logement Décent. Il s’agit d’une nouvelle aide qui vient de la combinaison des programmes Habiter Sain et Habiter Serein.

Cette subvention va assurer le financement des travaux de rénovation jusqu’à 80% pour un coût maximum de 70 000 euros. C’est une initiative qui ravira les propriétaires qui souhaitent renforcer l’efficacité énergétique de leurs maisons.

1er juillet 2024 : une date exceptionnelle pour les propriétaires de logement avec un DPE classé F et G

Dès le 1er juillet 2024, les propriétaires des maisons classées F et G vont connaître de grands changements. L’une de ces règles est qu’ils ne peuvent plus obtenir MaPrimeRénov’ pour de simples changements de système de chauffage.

Ils vont être orientés vers des rénovations plus conséquentes. Cet expert pense que : « C’est une réorientation majeure dans la politique de rénovation énergétique ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.