Partir à la retraite avec 168 trimestres est-il possible ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

La retraite est un sujet qui évoque de nombreuses questions. C’est le nombre de trimestres requis pour remporter une pension à taux plein. Toutefois, il faut savoir chaque retraité a un cas spécifique et il faut examiner chacun des profils.

Après l’application de la réforme des retraites, tous les Français partent à la retraite à 64 ans. Cela veut dire que la durée de cotisation va durer 43 ans et le nombre de trimestres à cotiser à 172 trimestres.

Avec la hausse progressive de l’âge légal de départ à la retraite, il peut y avoir de la confusion lors des calculs. Cet article va vous révéler avec combien de trimestres un employé peut-il vraiment avoir pour partir à la retraite avec une tension à taux plein.

Le principe du système de retraite français

Les futurs retraités posent souvent de nombreux questionnements concernant le nombre de trimestres nécessaires pour prendre sa retraite avec une pension à taux plein.

En effet, tout est basé sur le principe du trimestre de cotisation qui va évaluer le montant de la pension qu’un retraité va gagner. Un emploi ou une activité assimilée comme le chômage ou la maladie permet d’augmenter les trimestres pris en compte dans le calcul de la pension d’un retraité.

Pour les personnes nées avant 1966, avoir 168 cotisations trimestrielles permet d’avoir un taux plein au régime général. Cela veut dire qu’un ex-employé peut bénéficier d’une pension sans décote.

Autrement dit, il n’y a pas réduction du montant, en fonction de son âge ou du nombre de trimestres cotisés. S’il a fait une cotisation supérieure au nombre de trimestres requis, le retraité va obtenir automatiquement une surcote ou des trimestres supplémentaires.

Les nouvelles règles après l’entrée en vigueur de la réforme des retraites

Pour avoir le bonus des cotisations supplémentaires, le nouveau retraité devra exercer son activité professionnelle durant une année de plus. Cela va ainsi prolonger l’activité au-delà de l’âge légal de départ à la retraite.

En revanche, s’il part à la retraite à l’avance, les trimestres sont incomplets et il va y avoir une réduction. Par exemple, s’il a 155 trimestres au lieu de 168, sa pension va baisser.

Cependant, il faut noter que certaines mesures ont changé depuis la réforme des retraites. Cette dernière est en application depuis le 1er septembre 2023.

C’est le cas d’un retraité né en 1962. Il doit faire 169 versements trimestriels pour avoir une pension à taux plein. S’il a 61 ans avec une cotisation de 168 trimestres, il partira à la retraite à 62 ans et touchera sa pension.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

Laisser un commentaire