Ne dépassez pas ce plafond de revenus pour éviter de payer d’impôts en 2024

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

Depuis le 1er janvier 2024, la loi de finances a majoré le barème de l’impôt sur le revenu à hauteur de 4,8%. Pour ce faire, le plafond de ressources à ne pas excéder connaît également un changement. Et ce, pour éviter de payer d’impôts en 2024.

Pour cette année 2024, le seuil du revenu net imposable est de 17 133 euros. Cela concerne une personne avec une part de quotient familial (célibataire, divorcée, séparée ou veuve). Cela signifie que si les revenus encaissés en 2023 n’ont pas excédé ce seuil, la personne est exempte d’impôts sur le revenu en 2024.

publicité

Toutefois, ce seuil se modifie selon les foyers. Autrement dit, le plafond de ressources se calcule en faisant l’addition de tous les revenus. Les déficits fonciers et professionnels, les abattements et charges déductibles entrent également en jeu. Ce seuil d’exonération d’impôts est variable ainsi selon le nombre de personnes qui constitue le foyer fiscal.

Comment se fait le calcul pour bénéficier d’une exonération d’impôts ?

Une personne avec une seule part de quotient familial ne paie pas d’impôt si le montant du revenu net imposable est moins de 17 133 euros.

publicité

Concernant les foyers avec un quotient familial de 1,5 part, il ne faut pas dépasser les 22 780 euros de plafond de ressources. De cette façon, un parent seul avec un enfant peut bénéficier d’une exonération d’impôts.

Si le foyer a un quotient familial de 2 parts, le montant du revenu net imposable est de 28 427 euros. Il est de 32 000 euros pour un couple soumis à imposition commune.

publicité

Pour un foyer ayant un quotient familial de 2,5 parts, le revenu maximal à ne pas excéder est de 34 074 euros. Ce montant est de 37 647 pour un couple soumis à imposition commune.

Si le nombre de parts du quotient familial augmente jusqu’à 3 ou 3,5, il faut avoir un revenu moins de 39 721 et de 45 368 euros. Cela parvient à 43 294 et 48 941 pour un couple soumis à imposition commune.

Enfin, concernant un foyer avec un quotient familial est de 4 ou 4,5 parts, le montant du revenu net imposable passe à 54 015 et 56 662 euros.

Comment calculer les parts du quotient familial ?

Le site de la CAF indique que :

  • 1 ou 2 parents et 2 enfants représentent 3 parts
  • 1 ou 2 parents et 3 enfants représentent 4 parts
  • 1 ou 2 parents et 4 enfants représentent 4,5 parts
  • Au-delà du 4ᵉ enfant, il faut ajouter 0,5 part pour chaque enfant supplémentaire
publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.