Méfiez-vous de cette méthode d’escroquerie qui vide votre compte en banque : cette retraitée en a été victime

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Cette arnaque continue de faire des dégâts dans toute la France. Dernièrement, une retraitée en situation de handicap a été la cible des escrocs à Toulouse. Malheureusement, elle n’est pas la seule qui tombe dans les pièges.

Fin mai, une retraitée en situation de handicap était seule chez elle, à Toulouse. L’après-midi, elle a reçu un SMS qui vient d’Ameli, l’assurance maladie.

Ce message lui demande de cliquer sur un lien et la personne âgée l’a tout de suite fait. Puis, elle arrive sur un formulaire à remplir avec plusieurs informations personnelles. Et c’est là que commence les ennuis.

Une fois l’envoi du formulaire validé, le téléphone de la victime sonne après quelques minutes. C’est l’appel d’un homme qui se présente comme un agent du service des fraudes de sa banque. Il explique que le dernier clic sur le lien Ameli reçu par message a provoqué le piratage du compte bancaire de la retraitée.

Mais la situation peut s’arranger, dit-il. Le faux agent rassure sa « cliente » avec des mots bien pensés. Il a dit qu’il est nécessaire de faire une série de vérifications pour éviter que la situation empire.

Pour ce faire, il a demandé les codes secrets de la retraitée. Puis, la conversation se termine par l’envoi d’un coursier pour récupérer la carte bancaire afin de la sécuriser. Mais tout cela n’est qu’une escroquerie de haut niveau.

Cette forme d’arnaque fait des ravages un peu partout

Le même jour, une femme qui joue le rôle d’un coursier se présente à la porte de la vieille femme pour récupérer la carte. Malheureusement, ce n’est qu’après cet acte que la septuagénaire s’est rendue compte qu’elle est la victime d’une arnaque.

Elle a tout de suite appelé la police. Il y a eu déjà un retrait de 1 500 euros sur son compte mais l’opposition a été faite rapidement.

L’arnaque au faux coursier a fait son apparition en 2023 et elle devient de plus en plus répandue.

Début 2024, une habitante de Muret en Haute-Garonne a été moins « chanceuse » que la retraitée de Toulouse. En quelques minutes, son compte a été vidé de 6 000 euros.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

Laisser un commentaire