L’un des métaux les plus onéreux au monde a une valeur de 164 000 euros le kilo

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Le monde des métaux précieux a toujours fait l’objet de convoitise depuis l’ère de la civilisation. La rareté ainsi que la beauté de ces métaux jouent un rôle majeur dans plusieurs secteurs tout en influençant le monde économique.

L’un des métaux les plus précieux et chers est le rhodium

En effet, ce métal compte parmi les plus rares de sa catégorie. Sa valeur est estimée à 164 000 euros le kilogramme, en fonction des fluctuations du marché.

Etant donné qu’il s’agit d’un métal rare et très cher, il s’assure de bien se cacher dans la croûte terrestre. En ce qui concerne sa caractéristique : il appartient au groupe du platine et est extrait en Afrique du Sud.

D’ailleurs, ce métal représente près de 80% de la production mondiale. Sa rareté fait de ce métal l’un des plus onéreux au monde.

L’utilité du rhodium

Il fait office de catalyseur dans les pots catalytiques des véhicules. Il contribue à diminuer les émissions nocives de gaz d’échappement en transformant les hydrocarbures, les oxydes d’azote et le monoxyde de carbone en gaz plus respectueux de l’environnement.

Zoom sur les cinq autres métaux les plus précieux et chers

Dans la liste, on a 5 autres métaux précieux qui se distinguent par la rareté et l’utilité. On peut citer :

  • L’or est célèbre comme étant le symbole de richesse. On estime sa valeur à 61 000 euros le kilo. Son éclat et son immuabilité comptent parmi les facteurs qui le rendent spécial.
  • Le platine possède une valeur de 33 000 euros le kilogramme. Il se caractérise par une certaine résistance à la corrosion ainsi que son rôle prépondérant dans les catalyseurs automobiles.
  • Le palladium est très convoité dans le secteur de la bijouterie et la fabrication de catalyseurs. Comptez 35 000 euros le kilogramme.
  • L’iridium ne craint pas la corrosion et dispose d’un point de fusion élevé. Il est moins populaire et pourtant il dispose d’une valeur de 181 000 euros le kilogramme.
  • Enfin, il y a l’osmium qui est le métal le plus dense. Son usage est limité, mais particulièrement important dans les domaines de pointe. Sa valeur atteint les 1 330 820 euros le kilogramme, ce qui est une somme phénoménale.

En raison de la rareté de ces métaux, ils influencent l’économie mondiale. Ils servent principalement dans les secteurs de la bijouterie de luxe et de l’industrie spatiale.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.