Livret d’épargne populaire (LEP) : une baisse du taux de rendement à 4 % à partir du 1er août ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Le Livret d’épargne populaire (LEP) est un produit d’épargne dédié aux ménages ayant des faibles revenus. Actuellement, son taux de rendement s’élève à 5 %.

Mais à partir du mois d’août, il va y avoir un grand changement et ce taux va peut-être diminuer jusqu’à 4 %. Explications.

Le LEP reste un produit d’épargne qui séduit beaucoup de Français qui disposent des ressources faibles.

Avec un plafond de versement de 10 000 euros, ce livret d’épargne populaire subit une révision de son taux d’intérêt deux fois par an pour suivre la tendance de l’inflation en France.

Durant la révision du mois de février, le taux de rendement du LEP est passé de 6 à 5 %. La prochaine et dernière rectification de l’année se tiendra le 1er août prochain.

Pour définir le nouveau taux d’intérêt du Livret d’épargne populaire, on prend en compte l’évolution de l’inflation au cours du premier semestre de l’année.

Durant les six premiers mois de l’année 2024, l’inflation était à hauteur de 2,3 %. Si on adapte le taux du LEP à l’indice des prix à la consommation, le nouveau taux va descendre jusqu’à plus de 50 %.

Mais cela ne risque pas de se produire si vous êtes propriétaire de ce livret. En cause, cet arrêté du 27 janvier 2021.

Il stipule que le taux de rendement du LEP doit toujours être supérieur à celui du Livret A. Et ce, avec une majoration d’un demi-point. Il ne peut pas ainsi être moins de 3,5 %.

L’exécutif pourrait limiter les dégâts en essayant de faire baisser le taux d’un point seulement. C’était d’ailleurs la décision du gouvernement au mois de février. Il a préféré atténuer la chute du taux du LEP en choisissant de le diminuer d’un point : 6 à 5 %.

Est-il possible de maintenir le taux du LEP à 5 % à partir du 1er août ?

Pendant la revalorisation du mois d’août, le gouvernement pourrait envisager un nouveau taux de rendement du LEP à 4 %. Cela va être connu à partir du 12 juillet prochain pour une application à partir du 1er août.

Par ailleurs, il peut arriver que le nouveau gouvernement qui va se mettre en place va décider de préserver le taux du LEP à sa valeur actuelle.

L’économiste Philippe Crevel pense que : « Le nouveau gouvernement ne souhaitera pas prendre comme première mesure un décret pour baisser le taux du LEP, ce ne serait pas très populaire ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.

Laisser un commentaire