Les retraités dont les revenus ne dépassent pas ces plafonds bénéficient d’une exonération de la taxe foncière en octobre

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Un propriétaire retraité qui a fait sa déclaration de revenus convenablement peut bénéficier d’une exonération de la taxe foncière. A condition d’avoir des revenus inférieurs à ces nouveaux plafonds.

La taxe foncière est l’un des impôts locaux qui pèsent lourd sur le budget des ménages. Depuis plusieurs années, cet impôt ne cesse d’augmenter.

Cependant, il existe une catégorie de propriétaires exonérés : la majorité de ces personnes sont des propriétaires retraités de plus de 65 ans.

Pour rappel, la taxe foncière est un impôt que toutes les personnes qui possèdent un bien immobilier doivent payer. Et ce, quelle que soit la nature de ce bien : une maison, un appartement, un terrain ou un local commercial.

A la manière de la taxe d’habitation, le fisc va prendre en considération la situation au 1er janvier de l’année d’imposition.

Sachez également que le montant de la taxe foncière se calcule en fonction de la qualité du bien, de sa surface et de ses équipements.

Qui sont les propriétaires qui profitent d’une exonération totale de la taxe foncière ?

En règle générale, les contribuables vont recevoir leur avis de taxe foncière à la fin de l’été. Cependant, il y a une catégorie de propriétaires qui vont profiter d’un abattement de cet impôt. Il est possible même d’avoir une exonération totale.

Les propriétaires concernés sont les titulaires de l’Aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées) ou de l’allocation supplémentaire d’invalidité. Et ce, sans conditions du montant de leurs revenus.

Les personnes âgées de 75 ans et plus peuvent aussi obtenir une exonération de la taxe foncière. Mais la condition est d’avoir un revenu fiscal de référence qui n’excède pas certains plafonds.

En respectant ces mêmes seuils, les propriétaires seniors âgés de 65 à 75 ans peuvent bénéficier d’un allègement de 100 euros. Il faut quand même préciser que dans les couples, on prend seulement en compte l’âge de l’un des conjoints.

En principe, ces plafonds vont considérer automatiquement la composition du foyer fiscal et plus particulièrement le nombre de parts de quotient familial.

Pour obtenir ainsi une exonération de la taxe foncière en 2024, le revenu fiscal de référence (RFR) de 2023 ne doit pas aller au-delà des 12 455 € pour la première part. Puis, il faut ajouter 3 326 € pour chaque demi-part supplémentaire.

Un couple de retraités pourra ainsi profiter d’un abattement ou d’une suppression si son RFR est moins de 19 107 €.

Vous pouvez connaître si vous avez rempli ou non cette condition en ayant rempli votre déclaration de revenus durant le printemps.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.