La fourmi de feu amazonienne, une menace pour nos jardins

Mis en ligne le
par Marc

La fourmi de feu s'est propagée dans plusieurs pays du monde depuis les années 1930. Ensuite, transportée par des cargos de marchandises, elle est arrivée en France à la fin de l'année 2022.

publicité

Les jardins sont désormais confrontés à une nouvelle menace. En effet, la fourmi de feu amazonienne a fait son apparition. C’est une petite créature effrayante capable de dévorer jusqu’à l’os un veau vivant. Dans cet article, nous allons découvrir qui est cette fourmi. Nous allons également voir les dangers qu’elle représente. Enfin, on va aussi vous donner des conseils sur comment réagir face à son invasion. Êtes-vous prêt ? Alors, allons-y !

La fourmi de feu (ou Solenopsis invicta) : qu’est-ce que c’est ?

Originaire d’Amérique du Sud, la fourmi de feu s’est propagée dans plusieurs pays du monde depuis les années 1930. On la connaît également sous le nom de « Solenopsis invicta ».

publicité

Ensuite, transportée par des cargos de marchandises, elle est arrivée en France à la fin de l’année 2022. Considérée comme une espèce invasive et nuisible, elle est extrêmement difficile à éradiquer. En conséquence, cela pose un problème pour l’homme et les espèces locales.

La fourmi de feu et son venin redoutable

Les fourmis de feu sont réputées pour leur venin extrêmement irritant. Effectivement, leurs piqûres provoquent des douleurs intenses, des démangeaisons et peuvent même entraîner des réactions allergiques graves.

publicité

Bien que généralement non mortelle pour l’homme, il existe des cas rapportés de décès. Pour raison, une piqûre de Solenopsis invicta a provoqué un choc anaphylactique. De plus, ces piqûres sont mortelles pour les petits animaux tels que les oiseaux.

Les jardins envahis par la fourmi de feu

Classée parmi les 100 pires envahisseurs du monde, la fourmi de feu est extrêmement invasive. D’ailleurs, sa piqûre provoque une sensation similaire à une brûlure intense et peut durer jusqu’à deux à trois heures.

publicité

Par ailleurs, ces fourmis peuvent piquer plusieurs fois par seconde et peuvent causer des dommages importants. Par exemple, la cécité chez les chiens et les chats. Chez l’homme, elles peuvent également déclencher des chocs anaphylactiques chez les personnes allergiques.

publicité
À propos de l’auteur,
Marc

Je suis un journaliste qui recueille, analyse et diffuse des informations à un large public. J'essaie de couvrir des sujets variés, allant de l'actualité politique à l'actualité sportive, en passant par les sujets sociaux et culturels.