Impôts : deux possibilités pour investir dans des domaines défiscalisés avant la fin d’année !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Quand les festivités de fin d’année sont proches, l’année fiscale baisse également le rideau. En effet, tous les revenus perçus depuis le 1er janvier vont déterminer vos futurs impôts et certaines subventions.

Pour éviter de passer dans une tranche supérieure d’imposition, la solution qui s’offre à vous est de faire un investissement dans des domaines défiscalisés avant la fin d’année. Cela vous permet de faire pousser votre argent tout en baissant votre revenu net imposable.

Quelles sont les meilleures options pour défiscaliser en toute efficacité ?

Le Plan épargne retraite

Depuis sa mise en place en 2019, le Plan épargne retraite a rencontré un énorme succès auprès des épargnants. Si vous êtes ainsi à la recherche d’un placement d’argent avec un excellent avantage fiscal, il est temps d’en ouvrir un.

En effet, le Plan épargne retraite permet de s’assurer une rente ou un capital au moment de la retraite. Dans une certaine, on peut déduire les sommes versées des revenus imposables.

Le plafond est fixé à 10% des revenus professionnels nets dans la limite de 35 194 euros. Ces chiffres concernent surtout un PER d’entreprise obligatoire ou collectif ou un PER individuel pour un salarié.

Pour les indépendants, ils disposent d’un régime spécifique. Le plafond est fixé à 10% des bénéfices imposables pour une limite de 351 936 euros. A cela s’ajoutent les 15% du bénéfice imposable qui est d’un montant de 43 992 euros à 351 936 euros.

Si vous avez plusieurs PER, il est impossible de cumuler les avantages fiscaux. N’oubliez pas aussi que le déblocage des fonds avant la retraite demande quelques conditions et peut provoquer des frais supplémentaires.

Les FCPI ou fonds commun de placement dans l’innovation

Pour avantager l’investissement dans les petites et moyennes entreprises, le gouvernement a ajouté une fiscalité particulière pour les FCPI (fonds commun de placement dans l’innovation). L’investisseur va négocier des parts dans un fonds qui va faire office d’investissement pour ce type d’entreprises.

Les avantages fiscaux sont très alléchants avec une déduction de 25% des sommes versées. C’est un système différent des rentes du Per car les plus-values ne sont pas imposables. Toutefois, le plafond de la réduction d’impôts est limité à 3 000 euros pour une personne seule et 6 000 euros pour un couple.

Il y a également l’intégration de la stratégie du plafond global des niches fiscales d’un montant maximal de 10 000 euros. Cette ristourne fiscale exige la conservation des parts pendant minimum 5 ans.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.