Impôt sur le revenu : des millions de contribuables vont empocher un versement de l’administration fiscale

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Pour cette année, des millions de Français ne vont pas encore acquitter leur impôt sur le revenu. D’ailleurs, certains vont même bénéficier d’un remboursement du fisc par le dispositif des crédits d’impôts.

Les services fiscaux ont versé une avance en janvier et les régularisations se feront cet été.

Près de 4 millions de foyers français vont percevoir cette année un virement du fisc au titre de l’impôt sur le revenu. Grâce aux crédits d’impôts, plus de 10 % de ménages ne paient aucun impôt chaque année. De plus, ils vont obtenir un certain montant d’argent de la part du fisc.

Ce mardi 11 juin, la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) a publié son rapport d’activité 2023. Durant l’année précédente, seulement 43,8 % des foyers fiscaux ont payé un impôt tandis que 45,8 % d’entre eux n’ont rien payé car ce sont foyers non imposés.

Ce qui fait que 10,4 % ou 4,2 millions de foyers ont obtenu une compensation sous forme d’un virement du service des impôts. Ce taux tend à augmenter chaque année : ils étaient 9,8 % en 2022 et 9,4 % en 2021.

Le fisc rembourse les crédits d’impôt

Cette année, plus de 4 millions de ménages vont ainsi obtenir un versement de l’administration fiscale. A titre d’information, un crédit d’impôt se présente comme un avantage fiscal qui permet de déduire certaines dépenses du montant de votre impôt. Les plus connues sont les dépenses de garde d’enfant et d’emploi à domicile.

Ce crédit vous permet ainsi d’avoir un remboursement si son montant excède celui de votre impôt ou si vous n’êtes pas imposable.

Le site service-public.fr explique : « Vous avez droit à un crédit d’impôt de 700 € pour vos frais de garde d’enfants. Si vous devez seulement 500 € d’impôt, les services fiscaux vous remboursent alors le surplus de 200 € ».

De nombreux Français vont recevoir un versement cet été

Les ménages empochent chaque janvier une avance sur les réductions et crédits d’impôt. Elle correspond à 60 % du montant total des réductions et crédits d’impôt en déclaration l’année précédente.

Puis, le fisc va régulariser le reste durant l’été selon la déclaration du contribuable.

On peut lire sur le site du ministère de l’Économie que : « Le montant définitif des réductions et crédits d’impôt auxquels le contribuable a droit sera calculé et fera l’objet d’une régularisation à l’été 2024 tenant compte du montant de l’avance versée en janvier 2024 ».

Ce qui veut dire que bon nombre de Français vont avoir un virement de l’administration fiscale très prochainement.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.