Impôt 2024 : quatre points essentiels pour la préparation de la déclaration de revenus

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Alors que tout le monde est en train d’attendre le calendrier fiscal de l’année, voici les points majeurs qui ont changé depuis l’an dernier.

En attendant la publication officielle du calendrier fiscal 2024, tous les contribuables doivent connaître ces quelques changements. Cet article vous rappelle les points à vérifier pour préparer sa déclaration de revenus.

Un ajustement du barème en fonction de l’inflation

Dans le cadre de la nouvelle loi de finances, il y a eu un vote d’un nouveau barème de l’impôt sur le revenu fin 2023. En tenant compte de l’inflation, les seuils ont connu une hausse de 4,8%.

En d’autres termes, si vous avez les mêmes revenus durant 2022 et 2023, vos impôts vont diminuer pour l’année 2024.

Par exemple, une personne seule sans enfant qui constitue une part fiscale ne devient imposable qu’ayant des revenus annuels de 11 294 euros. Auparavant c’était 10 777 euros.

Puis, le taux de 11% s’applique pour la tranche entre 11 295 € à 28 797 €. Au-delà de 28 797 €, l’application de 30% a lieu.

Un abattement pour les ménages vulnérables

Les ménages modestes profitent également d’une décote qui s’établit à des taux revalorisés de 4,8%. Pour profiter de cet abattement, il faut avoir un impôt avant réduction et crédit moins de 1 929 euros pour une personne seule. Le montant s’élève à 3 191 euros pour un couple.

Si vous bénéficiez de la déduction, c’est la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) qui s’en charge de manière automatique.

A titre d’information, une déduction fiscale est un montant enlevé de votre revenu imposable quand un crédit d’impôt est déduit du montant “à payer” de l’impôt. Cela peut également générer un remboursement.

Une exonération pour les plus de 65 ans

Pour bénéficier automatiquement de cet abattement, il faut avoir un revenu total inférieur à 27 670 €. Cette exonération est d’un montant de 2 746 € jusqu’à 17 200 € de revenus et de 1 373 € entre 17 201 € et 27 670 € de revenus.

L’abattement est de deux fois pour un couple marié ou pacsé ayant plus de 65 ans et qui a fait une déclaration commune. Cet abattement est également valable pour les personnes valides sans condition d’âge.

Un simulateur officiel à la disposition des contribuables

La DGFiP a mis en ligne un simulateur officiel. C’est un outil qui permet aux contribuables d’avoir une idée de leurs impôts sur le revenu.

La somme exacte s’obtient après la déduction de la somme prélevée à la source sur le salaire et les crédits ou réductions d’impôts.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.