Impôt 2024 : adoptez cette solution pratique si vous avez du mal à régler votre dette

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Vous avez des difficultés à payer votre dette auprès de l’administration fiscale ? Bien sûr, il existe des solutions mais il faut respecter quelques conditions qui les accompagnent.

D’après la Direction générale des Finances publiques (DGFiP), tout solde qui dépasse les 300 euros peut être soumis à un échelonnement de paiement. C’est en quatre fois de septembre à décembre.

Cependant, il est possible que cet étalement automatique n’est pas suffisant pour résoudre certains problèmes d’argent. Pour ce faire, il faut prévenir à l’avance le fisc concernant un retard de paiement.

En effet, il faut savoir que tout retard de paiement après la date butoir mentionnée sur l’avis d’imposition impose une majoration de 10 % de l’impôt dû. S’y ajoutent également les intérêts de retard et autres sanctions.

Dès maintenant, vous devez ainsi demander un délai de paiement qui convient à vos revenus.

Demander un délai de paiement : une solution adaptée pour payer votre dette fiscale

Si vous souhaitez solliciter un délai de paiement, dirigez-vous vers impots.gouv.fr. Connectez-vous à votre espace personnel puis cliquez sur votre messagerie sécurisée.

Ensuite, cliquez sur Écrire, puis J’ai un problème concernant le paiement de mes impôts et enfin J’ai des difficultés pour payer.

Vous devez mentionner l’impôt concerné et l’année d’imposition, puis sélectionner l’avis que vous ne pourrez honorer dans les temps.

Ensuite, suivez tout simplement le guide en détaillant le motif de vos difficultés (naissance, licenciement, séparation, accident…). Et, en livrant des informations sur vos charges et ressources actuelles.

Après cette demande, la réponse n’est pas pour tout de suite. La DGFiP précise que « si l’administration n’a pas répondu dans le délai de 2 mois, la demande de délai est considérée comme rejetée ». En cas d’une situation plus complexe, le délai peut s’étendre jusqu’à 4 mois.

Vous n’avez reçu aucune réponse de la part de l’administration fiscale en deux mois ? Cela veut dire tout simplement que votre demande a été refusée.

En revanche, si la DGFiP accepte le délai de paiement, elle vous indiquera un nouvel échéancier. Théoriquement, vous devez payer la majoration de 10% de l’impôt. Mais le fisc vous propose une remise ou une annulation de cette pénalité.

Vous devez ainsi faire cette démarche dès que vous recevez l’avis d’impôt 2024. D’ailleurs, sur la messagerie en ligne, il est possible de faire une déclaration des difficultés de paiement pour l’impôt 2024 portant sur les revenus 2023.

Comme l’avis officiel n’est pas encore disponible, vous pouvez utiliser le numéro de votre avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ASDIR).

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.