Il commande son menu devant le drive du McDo et se trouve verbalisé par une amende de 400 euros

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Le 13 mai dernier, ce jeune Canadien se dirigeait vers une borne de McDonald’s. Malheureusement, il a été verbalisé par les forces de l’ordre à cause de l’usage d’un téléphone au volant.

Le jeune homme se défend en disant qu’il était en train de valider son menu en ligne en étant dans la file d’attente du drive du fast-food. Mais les policiers considèrent son geste comme une infraction.

Un jeune Canadien de 18 ans souhaitait profiter d’un menu gratuit en utilisant son application McDonald’s. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Comme il manipule son téléphone portable à proximité d’une borne, un membre de la police de Saskatoon vient pour le verbaliser. Résultat : une amende de 400 euros.

Un habitué du drive du McDo

Mason âgé de 18 ans utilise toujours son smartphone au drive du McDo quand il fait sa commande. Il raconte à CTV News : « Je n’ai jamais eu de problème ».

Mais pour ce 13 mai, la situation s’est dégénérée : « Je bouge à peine. J’ouvre mon application, je regarde dans le rétroviseur et il y a un policier à moto derrière moi ».

Le jeune Canadien a tenté ainsi de convaincre le policier de le laisser repartir : « Je lui montre que je suis sur mon application McDonald’s en train de charger le code pour obtenir un repas gratuit ».

Une infraction réalisée sur la voie publique

La voiture de ce jeune homme est immobilisée dans la file d’attente du drive. Il a ainsi reçu une amende de 580 dollars canadiens ou environ 400 euros. C’est un montant colossal pour cet étudiant qui atteste qu’il s’agit d’une infraction commise sur l’aire de stationnement du McDonald’s.

Mais la Gendarmerie royale du Canada n’est pas de ce même avis. Dans un communiqué, elle raconte que : « La GRC peut confirmer que le 13 mai 2024, l’individu a été observé conduisant un véhicule sur la voie publique tout en utilisant un téléphone cellulaire ».

Le motard a donc poursuivi le jeune conducteur jusqu’à ce qu’il entre dans la voie réservée au drive. Le jeune automobiliste est « choqué » par ce PV. Il compte contester l’amende devant le tribunal lors d’une audience fixée au 31 juillet prochain.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.