Gare aux personnes qui cliquent sur ce mail : c’est une pure arnaque

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Ce message paraît très réaliste, mais en réalité c’est une arnaque bien rodée.

Ces derniers jours, plusieurs milliers de Français ont reçu un courrier d’alerte. Il leur impose de « mettre à jour [ses] informations personnelles dès maintenant ».

D’après ce mail, il s’agit d’une « exigence de sécurité importante pour continuer à bénéficier de nos services ». En vérifiant le format du courriel, la police d’écriture ou encore les divers éléments graphiques, tout est parfait ou presque.

Si vous manquez ainsi de vigilance, vous tombez dans le piège.

Il semble que ce message vient d’Île-de-France Mobilités. C’est l’organisme qui s’occupe des transports parisiens.

Il délivre également le Pass Navigo, la carte qui permet d’emprunter le métro, le RER, le tramway ou encore le bus dans la capitale et les alentours.

L’idée des escrocs est très futée certes, mais on peut plus ou moins dire qu’il y a une ombre au tableau. Ils ont dit que : « Nous tenons à vous rappeler que votre abonnement comprend un mois gratuit, qui sera automatiquement ajouté à votre compte une fois que les informations de paiements seront mises à jour et confirmées ».

Si l’organisme a fait cette offre gratuite d’un mois de transport, l’annonce aurait été frappante. Mais là, il s’agit d’une promesse qui n’existe même pas. Ce qui signifie que c’est une escroquerie.

À la fin du courriel, les arnaqueurs ont ajouté un bouton « Accéder à mon compte ». Il va vous rediriger vers une fausse plateforme.

Cette dernière demande le numéro de votre carte bancaire. A ce moment-là, vous devez être conscient car les escrocs essaient de soutirer vos données bancaires afin de vous voler de l’argent directement sur votre compte.

Si vous leur donnez ces informations, le résultat apparaîtra sur votre relevé bancaire.

Comment reconnaître qu’un mail n’est pas officiel ?

Pour éviter de tomber dans les filets des malfrats, vous devez vérifier attentivement quelques éléments dans le courriel.

À commencer par l’orthographe. Si vous voyez une ou plusieurs fautes dans le message, cela veut dire qu’il s’agit d’un faux mail. Par exemple, vous avez ici « Ile de France Mobilité » au lieu d' »Île-de-France Mobilités« .

Il faut également jeter un coup d’œil à l’adresse e-mail de l’expéditeur. Elle est visible en haut du mail si vous êtes sur ordinateur.

Pour IDFM, l’adresse officielle est « @iledefrance-mobilites.com« .

Enfin, pour dissiper vos doutes, connectez-vous sur le site officiel de l’organisme pour avoir plus d’informations sur cette communication.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.