Fin du ticket de caisse : Les détails concernant ce changement

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Le gouvernement envisage d’appliquer la fin du ticket de caisse pour la fin de l’été 2023. Il s’agit d’une mesure qui se rapporte à la réduction de la quantité de déchets papiers produits par les commerçants.

La fin du ticket de caisse se rapproche de plus en plus, dans le cadre de la loi “anti-gaspillage.“ Cela implique de nombreux changements, comme pour les modes de remboursement en cas de retour de produit. Ainsi, on vous révèle tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Fin du ticket de caisse : pour cet été 2023 ?

Le gouvernement envisage d’appliquer la fin du ticket de caisse pour la fin de l’été 2023. Il s’agit d’une mesure qui se rapporte à la réduction de la quantité de déchets papiers produits par les commerçants. Initialement prévue en janvier, les consommateurs ont demandé le report de cette mesure à cause de l’inflation.

Il faut savoir que ces tickets font office de pièces justificatives pour leurs dépenses. Dans tous les cas, ce changement ne devrait avoir aucune incidence sur votre récapitulatif d’achat. En effet, le ticket prendra une forme dématérialisée et communiquée par SMS, par mail ou depuis votre compte fidélité.

Les remboursements des articles vont changer

Avec la suppression du ticket de caisse, le mode de remboursement des articles va également changer. En effet, vous devrez utiliser votre e-ticket depuis un support numérique au lieu du ticket en papier. Dès lors, le responsable va prendre en charge le reste de la procédure comme d’habitude.

L’impression automatique des tickets de caisse peut prendre fin. Toutefois, vous pouvez toujours le demander à la caisse. Il s’agit d’un droit que le caissier ne peut pas vous interdire. Ainsi, vous pouvez toujours obtenir une trace écrite de vos achats.

Une mesure généralisée ?

La suppression des tickets de caisse va s’appliquer à la majorité des secteurs de commerces. Cela concerne les boutiques comme les supermarchés. On y inclut également les établissements d’accueil comme les bars, les restaurants ou encore les cinémas.

Toutefois, les achats d’articles considérés comme durables pourront encore bénéficier de ces justificatifs d’achats en papier. Cela vaut également pour les équipements informatiques et les appareils électroménagers. Il y a également d’autres cas exceptionnels qui nécessiteront encore l’impression de tickets. Il y a par exemple les paiements par carte bancaire annulés, ou encore ceux faisant l’objet d’un crédit.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne Parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celles de Netflix. Rédactrice pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et j'adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.