Fêtes de fin d’année : alerte, les arnaqueurs sont de sortie en Tarn-et-Garonne, une célèbre arnaque hivernale fait son retour !

Mis en ligne le
par Valérie Rouzaud

Gare à cette célèbre arnaque hivernale qui fait son retour, plusieurs départements ciblés !

A l’approche des fêtes de fin d’année, les autorités alertent sur le retour de cette célèbre arnaque hivernale, les arnaqueurs sont de sortie en Tarn-et-Garonne !

À l’approche des fêtes de fin d’année, plusieurs corps de métier font du porte-à-porte pour la vente traditionnelle des calendriers. Les pompiers, facteurs ou parfois, les éboueurs (selon les secteurs géographiques) sont les seules professions autorisées à l’effectuer. Des arnaqueurs en profitent… Ils se prennent pour des pompiers afin de soutirer de l’argent aux particuliers.

Faites attention à l’arnaque à la vente des calendriers.

Les gendarmes tarn-et-garonnais alertent sur les escroqueries à la vente de calendriers. « Tous les ans à la même époque, des escrocs sévissent, usurpent ces professions pour vous soutirer des euros », préviennent-ils ce 7 novembre sur les réseaux sociaux.

Plusieurs départements sont concernés. Outre le Tarn-et-Garonne, il y a aussi les Hautes-Pyrénées ainsi que la Haute-Garonne.

Pour votre information, il faut savoir que les policiers et gendarmes ne sont pas habilités à vendre les calendriers de l’avent. Les associations elles aussi, ne sont pas autorisées à le faire.

Voici les bons réflexes à adopter.

Comme tous les ans, la gendarmerie rappelle les bons réflexes à adopter pour ne pas se faire avoir lorsqu’un soi-disant professionnel sonne chez vous.

Vérifier l’identité de vos interlocuteurs. Demandez-leur une carte professionnelle. Évitez de les laisser rentrer à votre domicile ( parfois les escrocs en profitent également pour faire du repérage chez vous, NDLR).

Assurez-vous aussi que le calendrier comporte le logo officiel de l’institution. « Bien souvent, ajoutent les gendarmes, il y aura également une photo de l’équipe ».

Les pompiers ( les vrais) viennent toujours en uniforme. En plus, ces derniers vous remettront toujours un récépissé après la vente.

Signaler tout comportement suspect aux autorités en composant les numéros 17 ou 112. En outre, vous pouvez également contacter la mairie de votre commune pour s’informer si des démarchages sont en cours.

L’entraide s’avère très payante. N’omettez pas de transmettre ces recommandations aux personnes âgées et isolées, principales cibles de ces arnaques.

Le site du service-public.fr rappelle par ailleurs, que les démarcheurs n’ont pas le droit de vous réclamer une somme d’argent précise. « Chacun est libre de donner ce qu’il souhaite ».

À propos de l’auteur,
Valérie Rouzaud

Passionnée par l'écriture et le digital, je suis tombée dans la marmite de la rédaction depuis 8 ans déjà. J'aime décrypter les actus et j'ai surtout de l'attrait pour l'actualité people et le monde de la télé-réalité.