Electricité : connaissez-vous cette astuce pour éviter la flambée du tarif réglementé EDF ?

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard
publicité

A partir du 1er février, les tarifs réglementés de l’électricité vont encore connaître une hausse de près de 10%. Etes-vous concernée par cette augmentation de prix ?

A partir du 1er février, la facture d’électricité va bondir entre 8,6% et 9,8% selon le type de contrat. D’après les simulations réalisées par le gouvernement, les 10,6 millions d’utilisateurs qui ont choisi l’option de base du tarif réglementé d’EDF vont voir leur facture augmenter de 8,6%.

publicité

En moyenne, la facture d’un foyer au tarif bleu qui était de 771 euros en 2023 va passer à 837 euros en 2024. La hausse est de 56 euros environ.

En ce qui concerne l’option heures creuses, les tarifs vont grimper de 9,8%. Cela se traduit à 160 euros en chiffres. Pour les 400 000 souscripteurs en 2022 de l’option d’EDF « Effacement des jours de pointes » (EJP), la hausse va parvenir jusqu’à 10,1 %. Cela signifie qu’une facture de 1 517 euros va avoir 150 euros de plus.

publicité

Impôts : une augmentation de 6 milliards d’euros

Pour près de 21 millions de consommateurs qui sont sous le contrat du tarif réglementé d’EDF, la flambée du prix n’est pas simple à avaler. Cette augmentation est surtout due à un relèvement de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE).

En effet, ce dernier a été bloqué par l’Etat du fait du bouclier tarifaire appliqué en 2021. L’objectif était de limiter la hausse des prix de l’électricité sur les marchés.

publicité

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a précisé que : « C’est une décision difficile, mais c’est une décision qui est nécessaire pour garantir notre capacité d’investissement dans de nouvelles capacités de production électrique et puis pour sortir définitivement du quoi qu’il en coûte. Nous revenons à la normale ».

Puis, il a ajouté : « C’est la dernière hausse de cette taxe sur l’année 2024. La prochaine sera au 1er février 2025, nous reviendrons à la situation qui était celle d’avant le bouclier tarifaire ». Grâce à cette décision, l’Etat espère avoir 6 milliards d’euros de rentrées fiscales cette année.

Astuce : faire jouer la concurrence

Cette hausse va avoir un impact sur la facture de tous les clients même s’ils ont TotalEnergies comme fournisseur. Antoine Autier, responsable des études à l’UFC-Que Choisir indique que : « Il s’agit d’une hausse généralisée applicable à l’ensemble des consommateurs ».

Pour éviter de faire exploser la facture, Antoine Autier conseille aux consommateurs de faire une comparaison du contrat avec les offres de la concurrence. Même s’il faut appliquer la hausse des taxes, certains fournisseurs offrent des remises sur le prix de l’énergie.

publicité
À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.