Compteur Linky : certains Français vont devoir payer une pénalité en 2023, les détails !

Mis en ligne le
par Alain Gaillard

Concernant le compteur Linky, découvrez si vous ne faites pas partie des Français pénalisés en 2023.

Compteur Linky : certains Français vont bientôt devoir payer une pénalité, soit à partir de janvier 2023. Voici tout ce qu’il faut savoir !

Au 20 septembre 2022, comme indiqué par le gestionnaire de réseau Enedis, 35,4 millions de boîtiers jaunes ont été posés. Selon les chiffres qui ont été dévoilés, il reste encore plus de 3 millions de compteurs intelligents à installer. A partir du 1er janvier 2023, certains Français vont devoir payer une pénalité, notamment les ménages récalcitrants au compteur Linky.

publicité

Compteur Linky : ces Français qui vont subir une pénalité dès 2023 !

Sont concernés par cette mesure tous les Français encore non équipés du compteur intelligent à compter du 1er janvier 2023 et jusqu’à fin 2024 et qui n’auront pas pris la peine de transmettre leur index de consommation à Enedis durant les douze derniers mois.

publicité

Ces derniers devront s’acquitter d’un supplément de 8,48 € tous les deux mois. Cette pénalité revient déjà à un total de 50,88 € HT par an. Ceci tiendra jusqu’au remplacement de leur ancien compteur.

Comment demander l’installation d’un compteur Linky ?

Si cela vous intéresse de faire installer le compteur Linky à votre domicile, contacter Enedis au 0 970 831 970 puis sélectionnez le choix 2, du lundi au vendredi entre 8h et 19h, et le samedi de 10h à 19h (prix d’un appel local).

publicité

L’exécution de cette tâche revient à une entreprise partenaire d’Enedis. Celle-ci mandate à son tour un technicien, chargé d’intervenir auprès des consommateurs pour procéder à la pose du boîtier.

A 1 mois de l’intervention, Enedis vous informe de l’installation du compteur Linky via mail ou courrier. Le jour du rendez-vous, le technicien se présente chez vous. Faites attention aux faux agents d’Enedis qui sont déjà parvenus à faire de nombreuses victimes.

publicité

Ils débarquent chez vous et vous font croire que votre compteur Linky est défaillant. Il vous explique que vous avez intérêt à faire remplacer votre boîtier sinon vous vous exposerez à une surconsommation. Ils vous taxent jusqu’à 6000€ pour l’opération.

A quoi va servir la somme tirée de cette pénalité ?

Pour revenir à ce surcoût, la CRE a fait savoir qu’il servira à couvrir « le traitement de la relève résiduelle pour environ 500 000 clients muets », entendez par-là, les clients qui n’ont pas communiqué leur relevé de consommation.

Il inclut également les frais « liés aux notifications adressées aux clients pour les inviter à demander la pose d’un compteur évolué et/ou réaliser et transmettre un index de consommation autorelevé » ainsi que les coûts « relatifs à la tentative de réalisation d’interventions chez l’utilisateur ».

publicité
À propos de l’auteur,
Alain Gaillard

Diplômé d'une école de journalisme, je me passionne de culture média et de tendance hightech. J'écris depuis plusieurs années pour plusieurs médias en ligne.