Compteur électrique de 6 kVa : c’est la fin de l’option Tempo…!

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

L’option Tempo d’EDF est un tarif qui permet d’économiser de l’énergie selon les plages horaires. Cependant, si vous avez une puissance de compteur de 6 kVa, cette option n’est plus valable pour vous ! Tout a changé depuis le 1er février 2024 !

Une option qui est 27% moins chère que le tarif de base

Ce mardi 30 janvier 2024, un décret relatif à la mise à jour du tarif réglementé d’EDF a été publié au grand public. Il évoque que l’option Tempo dispose de six périodes tarifaires.

Ces dernières sont évaluées selon la couleur du jour et l’heure de la journée. Pour ce faire, le fournisseur informe la veille la couleur du lendemain.

Généralement, il y a 16 heures d’Heures Pleines et 8 heures d’Heures Creuses, de 22 heures à 6 heures le lendemain matin.

Chaque année, vous avez la répartition comme suit :

  • 22 Jours Rouges fixés entre le 1er novembre et le 31 mars (à l’exception des samedis et dimanches) ;
  • 43 Jours Blancs ;
  • 300 ou 301 Jours Bleus (les dimanches sont des Jours Bleus)

En fonction de ces jours, le consommateur peut profiter d’un coût du kWh plus ou moins avantageux. Durant quelques jours de l’année, celui-ci peut être moins cher ou plus cher que le tarif réglementé d’EDF.

Depuis l’année 2023, tous les utilisateurs qui possèdent une puissance de compteur électrique de 6, 9, 12, 15, 18, 24, 30 et 36 kVA peuvent accéder à cette option. Elle reste rentable si vous avez de bonnes habitudes de consommation.

En effet, selon les estimations faites par Selectra en 2023 à propos des économies réalisées grâce à Tempo, un consommateur peut réajuster son mode de chauffage durant les 22 jours rouges de l’option Tempo. Cela permet d’économiser plus de 25% sur la facture de chauffage.

Compteur de 6 kVa : l’option Tempo est devenu inaccessible

En moyenne, 70% des ménages français disposent d’une puissance de compteur de 6 kVa. C’est une puissance qui convient à des habitations de taille moyenne chauffées à l’électricité ou de grande taille non-chauffés à l’électricité.

Avant le 1er février dernier, les consommateurs avec cette puissance de compteur ont pu encore souscrire à l’option Tempo pour économiser de l’énergie. Mais cela est désormais une ancienne histoire.

En effet, le dernier décret relatif aux tarifs réglementés de vente de l’électricité pour 2024 a changé. Il exclut désormais cette puissance pour la souscription à l’option Tempo.

Il formule que le nouveau client de l’offre Tempo peut souscrire « une puissance parmi les suivantes : 9, 12, 15, 18, 24, 30 et 36 kVA ».

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.