Circulation routière 2024 : les radars thermiques entrent en action pour ces quelques régions !

Mis en ligne le
par Ingrid Bernard

Pour cette année 2024, les routes seront ornées par ce nouveau type de radar automatique. Pour mieux respecter les règles de circulation dans les voies dédiées au covoiturage, cet appareil de nouvelle génération détecte les infractions en analysant les passagers de la voiture.

Des radars thermiques pour réglementer la circulation routière

A partir de ce mois de janvier, les radars thermiques équipent certaines routes de circulation. Ce sont des dispositifs modernes qui permettent de détecter le nombre de personnes dans une voiture.

Doté de capteurs thermiques sensibles aux rayons infrarouges, ce nouvel outil sert principalement à repérer les automobilistes qui enfreignent les règles de circulation dans les voies de covoiturage.

Pour rappel, ces dernières sont d’une grande importance pour la réglementation de la circulation pendant certaines heures de la journée. Plus particulièrement, en temps de trafic chargé.

En effet, les voies de covoiturage sont dédiées aux voitures qui transportent deux personnes ou plus à bord. Les voitures avec une vignette Crit’Air 0 peuvent également les emprunter.

Pour faire ainsi respecter les règles des voies de covoiturage, ce radar moderne doté de capteurs infrarouges est capable d’identifier le nombre de personnes à bord d’une voiture qui circulent sur les voies. Il peut aussi détecter les « faux passagers ».

En cas d’infraction, le radar va prendre une photo de la plaque d’immatriculation qui sera par la suite envoyée aux forces de l’ordre. Après l’analyse de cette image, le conducteur qui a fait l’infraction va recevoir une amende de 135 euros. Si le paiement se fera dans les 15 jours, le montant est de 90 euros.

Les villes qui vont utiliser les radars thermiques

C’est Lyon qui est la première ville qui va mettre en place les radars thermiques. Dès ce mois de janvier, ils seront visibles sur les axes M6 et M7 qui traversent la métropole, dans les deux sens de circulation.

D’autres grandes villes vont également tenter l’efficacité de ce nouveau type de radar comme Lille et Strasbourg. Et Paris bien évidemment avec les routes réservées pour les Jeux olympiques sur le périphérique.

En outre, l’intelligence artificielle a également fait beaucoup de progrès et elle sera très avantageuse pour améliorer la sécurité routière.

Grâce à l’IA, l’Etat souhaite mécaniser une partie du processus de verbalisation pendant certaines infractions routières. Il existe désormais des caméras qui peuvent compter le nombre des personnes dans un véhicule.

Une fois la photo prise, l’intelligence artificielle va tout analyser afin de déterminer si le conducteur a commis une infraction ou pas.

À propos de l’auteur,
Ingrid Bernard

Ancienne parisienne exilée à Marseille, je suis fascinée par l'univers des séries TV, surtout celle de Netflix. Rédactrices pour plusieurs magazines francophones, je suis de nature curieuse et adore partager mon point de vue sur tous les sujets médiatiques.